Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : Piqué n’en veut pas à Munir de lui avoir volé le cinquième but

Victorieux avec le FC Barcelone, lors du choc face au Real Madrid (4-0), Gerard Piqué est revenu sur l’action litigieuse avec Munir El Haddadi, qui aurait pu déboucher sur un cinquième but pour les Catalans.

Le FC Barcelone est décidément trop fort pour le Real Madrid. Alors que la planète entière attendait avec impatience le Clasico, le suspens a été de courte durée. Luis Suarez, puis Neymar et Andrés Iniesta ont douché les espoirs madrilènes dans un match à sens unique. Très bon ce samedi au Bernabéu, l’attaquant uruguayen du Barça s’est même offert un doublé en fin de match. Le tout avec un Lionel Messi diminué, entré à l’heure de jeu. Luis Enrique peut se frotter les mains…

« La prochaine fois tu me la laisse ok ' »

Seule petite ombre au tableau, le geste d’énervement de Gerard Piqué envers son jeune coéquipier Munir El Haddadi. Le défenseur central n’a pas vraiment apprécié le choix de l’attaquant, de passer devant lui pour lui prendre le ballon, alors qu’il se trouvait sans marquage, face aux cages du Real Madrid. Comme toujours avec ce genre de rencontre, les médias se sont emparés de l’affaire, évoquant des problèmes entre les deux joueurs du FC Barcelone. Une polémique rapidement éteinte par le joueur de 28 ans, qui a posté une photo de lui et de son coéquipier sur Twitter, expliquant : « Bien joué Munir ! Par contre la prochaine fois tu me la laisses ok ' ». Tout va bien du côté de la Catalogne.

« Le Barça ? Si vous aimez le foot… »

« A un moment, je regardais et je me suis dit : "Il faut arrêter le match, c’est trop" » a confié Thierry Henry, ancien joueur du FC Barcelone, après la rencontre. « J'ai apprécié, ne vous méprenez pas, et si vous aimez le football, vous avez apprécié. Mais je tiens à mentionner une chose à propos de Barcelone : les gens parlent toujours de leur possession et de leur style de jeu. Mais ils mettent la pression, les défenseurs poussent les milieux de terrain et les attaquants à mettre la pression. Les distances sont les bonnes entre les joueurs. Ils ne renoncent jamais, ils s’entraident ».

Articles liés