Accès direct au contenu

Effectif large

EDF : pourquoi Laurent Blanc est une girouette

Laurent Blanc

Laurent Blanc a annoncé cet après-midi sa liste pour affronter les Etats-Unis et la Belgique et le moins que l’on puisse dire, c’est que les amateurs de surprises ont dû être déçus. On attendait pourquoi pas un troisième gardien différent de Carrasso, Costil ou Ruffier par exemple. Un milieu de terrain avec des retours, notamment ceux de Lassana Diarra ou Toulalan. En fait, il a fallu se contenter de la présence d’Olivier Giroud pour ravir les amoureux de la nouveauté. Ceux qui imaginaient qu’une grande phase de tests allait commencer en novembre peuvent donc repasser…

Blanc a utilisé une tripotée de joueurs !
Néanmoins, même avec cette liste, et même avec l’impression, depuis quelques matchs, que Laurent Blanc a tout de même bien figé son groupe, il ne faut pas se fier aux apparences. Laurent Blanc est un homme qui n’a rien contre la nouveauté. Jugez plutôt. Via Twitter, les statisticiens d’Opta on en effet souligné qu’en 17 matchs de règne, Laurent Blanc avait utilisé pas moins de 41 joueurs ! Autant dire qu’il y a toujours de la place pour de la surprise. Heureusement ?