Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde Brésil 2014 : Le petit tacle d’Arsène Wenger à Eden Hazard !

Eden Hazard

Au micro de beIN Sports, le manager des Gunners Arsène Wenger a pointé du doigt les piètres performances d’Eden Hazard pendant le Mondial.

En haut de l’affiche depuis plusieurs années, que ce soit sous les couleurs du LOSC ou celles de Chelsea, Eden Hazard était très attendu au Brésil pour la Coupe du monde qu’il a disputé sous les couleurs de la Belgique. Si les Diables Rouges se sont hissés jusqu’aux quarts de finale, ils ne le doivent pas à leur numéro 10 qui a traversé la compétition dans un relatif anonymat, au grand dam du manager des Gunners Arsène Wenger.

« UN PROBLÈME MENTAL »

« Il n’a pas évolué au niveau qui est d’ordinaire le sien. En Premier League, c’est un joueur exceptionnel, un joueur fantastique qui fait la différence et j’ai toujours pensé que rien ne l’affectait. D’habitude, il est bon dans les grands matches mais pendant ce tournoi, quand la Belgique avait vraiment besoin de lui, il n’était pas là et je crois que c’est un problème mental », a expliqué le technicien alsacien dans des propos relayés par le Daily Express.

« SEULS LES PLUS EXPÉRIMENTÉS PEUVENT SUPPORTER LA PRESSION »

« Il est encore jeune et la Coupe du monde appartient aux joueurs entre 25 et 30 ans. On avait par exemple vu un Messi relativement anonyme lors des précédentes Coupes du monde. Alors qu’il dominait de la tête et des épaules avec son club, il était à la peine sous le maillot de l’Argentine. Il y a une énorme pression sur les joueurs pendant la Coupe du monde et seuls les plus expérimentés peuvent la supporter. »

Articles liés