Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Brésil - Ronaldinho : « Je n’ai pas fait une croix sur le Mondial »

Ronaldinho

Ronaldinho n’abdique pas. En pleine rééducation suite à une blessure à l’adducteur de la cuisse droite, le joueur de l’Atlético Mineiro fait part de ses ambitions dans les colonnes de France Football.

Après avoir brillé puis baissé de rythme sur les pelouses européennes, Ronaldinho est reparti au bercail. Actuellement à l’Atlético Mineiro, il savoure le style de jeu : « Il est très brésilien, très offensif. Il y a beaucoup de jeunes dans cette équipe et on cherche à jouer un football joyeux, entreprenant, bien différent du style européen en fait. Vous savez, c'est un club qui n'est pas très connu en Europe. Quand je jouais là-bas, personne ne savait ce qu'était l'Atletico Mineiro, mais c'est une équipe qui dispose de supporters merveilleux, hors du commun. Avec ceux du Flamengo et du Corinthians, c'est ce qui se fait de mieux au Brésil. »

« JE VIS AU PRÉSENT »

« Oui, je n'ai pas fait une croix sur le Mondial, mais, franchement, je ne me projette pas. Aujourd'hui, je vis au présent. Je dispute le Championnat brésilien, il y a le Mondial des clubs bientôt, et je ne pense pas encore à l'année qui vient. Mon objectif est d'avancer pas à pas, de donner le meilleur de moi-même lors du Championnat, et de faire un excellent Mondial des clubs. Après, on verra... »

« UN GRAND ENTRAÎNEUR »

Ronaldinho y croit, même s’il n’est plus vraiment dans les petits papiers de Luiz Felipe Scolari : « C'est sa décision. Il fait ses choix, a gagné une compétition très importante pendant laquelle j'ai été son supporter numéro un, car c'est un grand ami, un grand entraîneur. Moi, je suis ici à l'Atletico, très heureux, et je fais mon boulot. »

Articles liés