Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Manchester United : Cet ancien joueur des Red Devils qui dézingue Van Gaal !

Louis Van Gaal, Manchester United

Alors que Manchester United a coulé ce dimanche sur la pelouse de Leicester (5-3), Louis Van Gaal ne jouit plus de la même cote d’amour qu’à ses débuts…

Après une saison très difficile l’an dernier sous les ordres de David Moyes, Manchester United a choisi de confier les rênes de son équipe à Louis Van Gaal, unanimement salué pour le parcours des Pays-Bas lors de la dernière Coupe du monde (3e). S’il s’est rapidement mis les supporters dans la poche, Louis Van Gaal commence aujourd’hui à être critiqué, alors que Manchester United s’est effondré ce dimanche à Leicester (5-3). Interrogé sur le talent du Néerlandais, John Giles, ancien joueur de Manchester United (1957-1963) et sélectionneur de l’Irlande (1973-1980), n’y est pas allé de main morte…

« NOUS SOMMES TOUS FAUTIFS DE L’AVOIR MIS SI HAUT »

« Pour être juste, nous sommes tous fautifs de l’avoir mis si haut. Il a utilisé une défense à trois au Brésil et en entendant les experts en parler, on aurait juré qu’il avait réinventé la roue. Il avait deux ailiers aux postes d’arrières latéraux, ce qui n’est pas la meilleure chose du monde. Mais il a été intelligent en allant à Manchester et en disant « Dans tous mes clubs, cela a pris trois mois aux joueurs pour qu’ils comprennent ma philosophie ». Ensuite après le 0-4 contre MK Dons il a dit que cela pourrait prendre un an. David Moyes n’a même pas duré un an. Donc Van Gaal est un bon politicien... », a-t-il déclaré au Daily Star.

« VAN GAAL ? UNE COMMUNICATION BRILLANTE »

« La communication de Van Gaal a été brillante. J’avais mes doutes à son encontre lors de la Coupe du monde parce que, de mon point de vue, Wesley Sneijder est l’un des meilleurs milieux de terrain du monde mais Van Gaal ne l’a jamais fait joué dans sa meilleure position. Ce qui m’a vraiment déconcerté c’est sa décision de changer son gardien avant la séance de pénaltys en quart de finale. Il a pris tout le crédit pour cela, mais la semaine suivante il a été dans la même position contre l’Argentine et a été incapable de le refaire. S’il avait été un génie, il aurait dû faire la même chose le match suivant », a-t-il ajouté.

Articles liés