Accès direct au contenu

Foot - Manchester City

Manchester City : La nouvelle réponse de Pellegrini à Mourinho !

La guerre psychologique entre José Mourinho et Manuel Pellegrini se poursuit. Le coach des Citizens a de nouveau répondu aux propos de José Mourinho.

« Je ne pense pas qu’un ingénieur ait besoin d’une calculette pour savoir que Mata vendu 44,5 millions d’euros et deBruyne 21,5 millions d’euros, cela fait 66 millions de recettes. Et Matic acheté 25 millions d’euros et Salah 13 millions d’euros, cela fait 38 millions de dépenses. 66-38=28, donc Chelsea a généré 28 millions d’euros cet hiver. Nous on construit une équipe pour la décennie et eux ils ont une équipe pour gagner maintenant ou dans les 3-4 ans à venir ». Lundi, en conférence de presse, José Mourinho avait ironisé en donnant un cours de mathématiques à Manuel Pellegrini. L’entraîneur chilien a répliqué ce mardi.

PELLEGRINI VEUT CALMER LE JEU

« Non, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une guerre psychologique car je ne pense pas que les managers puissent être affectés par ce genre de choses… J'ai répondu une seule fois à Mourinho parce que si vous restez toujours silencieux, c’est comme si vous êtes d'accord avec ces choses. Il a commencé à parler des arbitres et du fair-play financier... J’ai répondu une fois, je ne vais pas continuer chaque semaine à parler de choses qui, pour moi, ne sont pas importantes ». Cette dernière réponse fait tout de même figure d’acte pour calmer le jeu entre les deux techniciens.

PELLEGRINI ET LE TRANSFERT DE MATA

Pour rappel, Manuel Pellegrini n’avait pas hésité à s’associer à Arsène Wenger au sujet du transfert de Juan Mata : « Ce n’est pas correct à ce moment de la saison. Peut-être qu’Arsène Wenger avait raison quand il disait que United avait déjà joué deux fois contre Chelsea, mais mon argument est plus global. Je pense juste qu’un joueur qui a joué plus de 5 ou 6 matches pour son club ne devrait pas pouvoir rejoindre en cours de saison un club du même championnat. Les règles sont les règles, donc on fait avec, mais je pense qu’elles devraient être changées. »

Articles liés