Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Même tarif même punition

Gueugnon et surtout Istres, sorti par La Penne (2-0), club de deuxième division régionale, sont les principales victimes de ce week-end.

Leader invaincu du National, Istres s'est fait sortir de la Coupe de France par La Penne (0-2), club de la banlieue marseillaise qui évolue en deuxième division régionale et qui restait sur une lourde défaite face? à la réserve istréenne (1-4), le week-end précédent.« Ce résultat a peut-être joué pour nous», explique le président pennois, Jean-Pierre Garibian, dont le club n'avait jamais dépassé le 6e tour de la Coupe jusqu'ici. « Les joueurs d'Istres ont dû Inconsciemment se dire que si leur équipe B nous avait mis 4 buts, ils allaient s'en sortir sans problèmes.» Devant 2000 spectateurs bouillants, la deuxième défense de National s'est fait surprendre deux fois, après avoir raté un penalty à la 20e minute. « Le tournant du match», selon l'entraîneur Momo Sadani. « Alors qu'ils nous bousculaient, les Istréens se sont mis à douter et nous, cela nous a donné confiance.»

Parmi les autres pensionnaires de National, seul Gueugnon est tombé (0-1), face à Selongey (CFA 2). Créteil (N) est difficilement venu à bout de Roissy-en-Brie, modeste club de première division départementale (2-1), tandis que Rodez (N) et Niort (N) ont eu chaud contre deux équipes de CFA 2, respectivement Brive (3-1 après prolongations) et Toulouse Fontaines (2-1). Dans un derby très attendu de Seine-Saint-Denis, Noisy-le-Sec (CFA) a sorti le Red Star (2-1). Le tirage au sort du 7e tour, qui se jouera les 22 et 23 novembre, aura lieu jeudi et verra l'entrée en lice des clubs de Ligue 2. Mais avant d'y participer, Carquefou (CFA 2), quart-de-finaliste héroïque de l'édition 2008, et Champtocé (DRS) devront, eux, passer par un improbable « 6e tour et demi », la ligue Atlantique ayant fait une erreur de calcul dans l'organisation des matchs.