Accès direct au contenu

Réglement de comptes

Dopage : Greg LeMond tacle l’UCI

L’Américain Greg Lemond, triple vainqueur du Tour de France, a été interrogé par RMC Sport concernant l’affaire Armstrong. L’ancien coureur ne fait pas dans la langue de bois. Il est revenu sur les antécédents de son compatriote. « Il était positif en 1999. Il aurait dû être sanctionné pour ça, a-t-il rappelé. Si c’était arrivé à un coureur français ou espagnol, il aurait été éjecté. Ça n’a pas été son cas. Donc d’une certaine façon, les instances ont tourné la tête et l’ont favorisé. Les règles n’ont pas été appliquées avec lui comme avec les autres coureurs. » Des instances contre lesquelles il a la dent dure, notamment Pat Mc Quaid, le patron de l’UCI : « Si ça avait été le patron d’une société anonyme ou s’il était membre d’un gouvernement, on l’aurait immédiatement mis à la porte. Il n’aurait plus jamais pu travailler dans ce milieu. Leur boulot a été déplorable. »

Quant à savoir si Lance Armstrong peut redorer son blason, il n’y a, selon LeMond, qu’une seule façon d’y arriver : « S’il veut se racheter d’une belle manière, Il doit dénoncer ceux qui l’ont aidé. S’il dit ça, il peut changer sa réputation très vite. » A bon entendeur…