Accès direct au contenu

Omnisport

Boxe - Polémique : «Tony Yoka a commis une erreur, mais il est clean»

Richard Schaefer, influent personnage dans le petit monde de la boxe professionnelle, notamment aux côtés de Floyd Mayweather, vole à la rescousse de Tony Yoka.

En ratant plusieurs contrôles antidopage, Tony Yoka s’est vite retrouvé dans une situation plus que compliquée. La Fédération française de boxe lui a donc infligé une suspension d’un an avec sursis, mais le Français peut combattre. Dans une longue interview dans les colonnes de L’Équipe ce vendredi, Richard Schaefer, promoteur américain assure que le médaillé d’or de Rio n’est en rien dopé.

« Je le rappelle : Tony n’a jamais été contrôlé positif ! »

« J’en ai parlé avec Tony, avec son avocat (Arnaud Péricard) et mon associé en France (Jérôme Abiteboul). C’est un fait, Tony a commis une erreur. Mais il a été déjà bien puni par tous ces gros titres qui ont entaché son image. Tapez Yoka sur Google, vous verrez "médaille d’or" mais pas en premier. Ce qui vient de suite, ce sont les mots "suspension", "dopage"… C’est d’autant plus regrettable que Tony est clean. En cas de peine de suspension ferme, Yoka risque de perdre son contrat avec Canal+… C’est une situation très préoccupante. J’espère que les autorités compétentes permettront à Tony de poursuivre sa carrière. Je suis à la disposition de quiconque voudra bien me recevoir et m’entendre. Il y va sûrement d’autres formes de punitions qu’une suspension. Par exemple, des travaux d’intérêt général auprès de jeunes. Tony peut devenir porte-parole d’un sport propre, s’engager auprès des jeunes afin qu’ils apprennent de ses erreurs. Je le rappelle : Tony n’a jamais été contrôlé positif ! Il a besoin de quelqu’un autour de lui pour gérer son administratif et sa logistique », confie-t-il.

Articles liés