Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le patron de Honda a eu «honte» après les critiques de Fernando Alonso…

Les trois dernières saisons ont été rythmées par les critiques de Fernando Alonso à l’égard de Honda. Des critiques qui ont fait « honte » à Yusuke Hasegawa.

L’histoire entre McLaren et Honda aura finalement duré trois saisons. Trois saisons de trop pour Fernando Alonso qui avait rejoint l’écurie britannique avec de grandes ambitions après cinq ans chez Ferrari. Le pilote espagnol a rapidement déchanté face aux performances du moteur japonais très loin des blocs Mercedes, Renault et Ferrari. Par conséquent, le double champion du monde a rongé son frein, mais le calvaire de Fernando Alonso va prendre fin puisque dès la saison prochaine, McLaren sera propulsé par un moteur Renault. L’occasion pour Honda de faire un bilan et Yusuke Hasegawa, responsable du programme F1 de la marque nippone, revient sur les critiques virulentes d’Alonso qu’il a visiblement mal vécues.

« J’ai honte au vu de notre manque de résultats et de ses critiques »

« Fernando m’a constamment mis la pression. Si la voiture ne marchait pas, il n’y allait pas de main morte pour me notifier qu’il n’était pas content de la situation. C’est une bonne personne et je suis persuadé que cela lui faisait de la peine de me dire ces critiques, mais il devait le faire. Il voulait que tout se passe pour le mieux. C’est pour cela que j’ai honte au vu de notre manque de résultats et de ses critiques. Il n’était pas satisfait et il avait le droit de le dire. Certains membres du personnel de Honda n’appréciaient pas son attitude. Ce n’était pas mon cas. Les critiques de Fernando n’étaient pas un problème pour moi. Je suis très déçu qu’on ne lui ait pas fourni un bon moteur. J’en suis vraiment désolé. J’ai été gêné et en colère de la situation. Mais c’est dur de faire en sorte que tout le monde soit heureux en F1 », confie-t-il dans des propos rapportés par F1i.

Articles liés