Accès direct au contenu

Batista, le vrai coupable

Tevez fait couler lArgentine

Carlos Tevez a précipité l'élimination de l'Argentine en Copa America, face à l'Uruguay, en manquant son penalty. Mais la faute ne peut être seulement imputée au buteur de City.

Inquiétante depuis l’ouverture de la Copa America disputée sur son sol, l’Argentine a pris la porte dès les quarts de finale en ne s’extirpant pas de la séance des tirs au but face à l’Uruguay (1-1). Après une ouverture du score rapide de l’ancien Monégasque Diego Perez (6e), Higuain égalisait à la suite d’une superbe ouverture de Messi (18e). Mais l’Argentine butera ensuite sur le gardien uruguayen de la Lazio Rome, Muslera. Les Gauchos n’ont pas su profiter de l’expulsion rapide de Perez (39e), rejoint ensuite aux vestiaires par Mascherano (87e).

Carlos Tevez précipitera l’élimination de l’Albiceleste en manquant son penalty au contraire de Messi, Burdisso, Pastore et Higuain. Mais cette issue est surtout imputable au sélectionneur argentin. Changement constamment de système et de joueurs durant la compétition, Sergio Batista n’a pas su tirer le meilleur d’une escouade offensive impressionnante. En cherchant en permanence à mettre Messi dans les meilleures conditions, Batista a délaissé ses autres munitions offensives. La sanction du banc menaçait constamment les Agüero, Higuain, Tevez ou Di Maria. Pastore a, lui, été trop peu utilisé. Sans hiérarchie fixe devant, l’Argentine a proposé un jeu indigent au vu du potentiel de cette formation.

Argentine-Uruguay : 1-1
Buts :
Argentine : Higuain (18e)
Uruguay : Perez (6e)

Expulsions :
Argentine : Mascherano (87e)
Uruguay : Perez (39e)

Penaltys :
Argentine :
Réussis : Messi, Burdisso, Pastore, Higuain
Raté : Tevez

Uruguay
Réussis : Forlan, Suarez, Scotti, Gargano, M.Caceres

Argentine :
Romero - Zabaleta, Burdisso, Gabi Milito, Zanetti - Gago (Biglia, 96e), Mascherano - Messi, Di María (Pastore,71e), Agüero (Tévez, 80e) - Higuaín

Uruguay :
Muslera - Maxi Pereira, Lugano, Victorino (Scotti, 19e), Cáceres - Álvaro González, Diego Pérez, Arévalo Ríos (Eguren,110e), Álvaro Pereira (Gargano, 110e) – Forlán, Luis Suárez.