Accès direct au contenu

Commandant Mourinho

Real : Mourinho entre en guerre avec les médias espagnols

Real : Mourinho entre en guerre avec les médias espagnols

Après Cristiano Ronaldo qui accuse Iker Casillas d’être la taupe du vestiaire, c’est José Mourinho qui joue les enquêteurs au sein du vestiaire madrilène. Le technicien portugais aurait ciblé Jorge Valdano, confident de certains joueurs et coupable selon ses dires, de transmettre des informations internes aux médias ibériques.

Un conflit profond
Entre l’affaire Ronaldo et les problèmes qui se succèdent dans le vestiaire madrilène, les journaux espagnols se sont beaucoup intéressés au Real dans leurs récentes éditions. L’intimité du club semble de plus en plus fragile et les relations de José Mourinho avec la presse n’arrangent rien à la situation. Dans une chronique, José Samano, journaliste à El Pais, a déclaré la guerre à l’entraineur et s’est juré de ne pas arrêter ses investigations concernant les problèmes de la Maison Blanche. Une mauvaise nouvelle pour le « Mou », déjà devant les tribunaux avec le quotidien mais aussi avec Marca. Mais s’il entretient de si mauvais rapports avec le journal, c’est essentiellement parce qu’il l’accuse de disposer d’informations qui n’auraient jamais du sortir de Bernabeu.

Une taupe nommée Jorge Valdano
Il est un homme qui fait figure de coupable idéal aux yeux de Mourinho. Jorge Valdano, ancien directeur sportif du Real, conserve des contacts avec de nombreux joueurs au sein du club. En conflit ouvert avec le Portugais lors des saisons où il était en poste, il avait été poussé vers la sortie par son ennemi. Ainsi, Mourinho serait convaincu que Valdano utiliserait des éléments de son effectif pour transmettre des informations confidentielles à des journalistes d’El Pais. Depuis, il ferait tout son possible pour trouver qui sont les traitres du vestiaire et fermer un robinet qui coule un peu trop à son goût.