Accès direct au contenu

Foot - OM

PSG/OM : Villas-Boas a une stratégie pour le Classico !

Alors que l’OM se déplace au Parc des Princes pour y affronter le PSG ce dimanche, André Villas-Boas a assuré avoir un plan pour faire déjouer le champion de France en titre… Tout en assurant penser à l’après Classico.

L’OM peut-il réaliser l’exploit à Paris ? Voilà la question que se posent les supporters marseillais, deux jours avant de se rendre sur la pelouse du PSG au Parc des Princes dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1. Si obtenir un résultat semble compliqué à obtenir pour le club de la cité phocéenne, alors que l’OM n’a plus remporté un Classico depuis 19 matches, André Villas-Boas, le technicien olympien, assure avoir une stratégie pour contrecarrer les offensives du PSG et de Thomas Tuchel.

« On va voir si ça fonctionne ou pas »

Présent en conférence de presse d’avant-match ce vendredi, André Villas-Boas estime être prêt à batailler face au PSG. Il assure toutefois que le plus important pour l'OM n’est pas le Classico, dans des propos rapportés par Le Phocéen : « Un exploit face au PSG ? (Il souffle) Je ne sais pas. On a bien préparé ce match, mais des fois, des matchs comme ça tu préfères ne pas les préparer, avoir seulement deux jours de récupération et jouer de suite. Sinon tu y penses toujours, aux solutions, aux problèmes, peut-être tu donnes trop d'informations et des fois le match ne se passe pas de la façon dont tu l'avais imaginé. On a mis en place une stratégie, on va voir si ça fonctionne ou pas. Le plus important pour moi est l'après-match : récupérer mentalement pour les choses qui sont importantes et qui sont Monaco, Lille et Lyon. (…) On ne va pas à Paris pour participer à la fête du PSG. Quand tu regardes les statistiques, ça semble comme ça : le Classico n'est pas disputé, tu y vas avec tes armes, tes efforts, tu mouilles le maillot, mais après il y a un écart abyssal entre les deux équipes. Evidemment on peut gagner, on va essayer de gagner mais il y a les statistiques réelles de ces confrontations... On respecte l'emblème, le logo, la qualité de nos joueurs qu'on a et tout reste possible. Mais pour moi le plus important est de sortir de là sans suspension, sans blessure, en étant préparé pour Monaco, Lille et Lyon. »