Accès direct au contenu

Le pari

Pourquoi Lloris a pris un gros risque en signant à Tottenham

Hugo Lloris

En plus de son statut de n°2 annoncé par son entraîneur André Villas-Boas, Hugo Lloris va devoir relever un autre grand défi : celui de s’imposer en Angleterre, championnat où les spécialistes le voient en difficultés.

Avant même que le marché des transferts ne s’ouvre, Hugo Lloris tenait a quitter Lyon pour de nouveaux horizons. 10 Sport. Et son transfert à Tottenham n’a finalement été qu’un aboutissement tardif. Mais il est, aujourd’hui, le début du plus grand défi jamais relevé par Hugo Lloris : celui de s’imposer en Angleterre. « C’est le plus dur championnat au monde pour les gardiens de but, répond d’emblée Christophe Lollichon, célèbre entraîneur des gardiens de but de Chelsea, mentor de Petr Ceh. Il n’y a pas photo. C’est un championnat révélateur de la vraie valeur d’un gardien. Par exemple, Casillas ne s’imposerait pas en Angleterre, il se ferait manger dans les duels aériens. Lloris est plus grand plus explosif que lui, a une super coordination mais ça reste aussi son point faible. Dans le domaine aérien, ça va être très difficile pour lui, il va avoir du mal à tirer son épingle du jeu. Il est frêle et je ne pense pas en plus que sa physiologie lui permette de s’épaissir. Ce n’est pas un point hyper fort chez lui et je crains qu’en venant en Angleterre, ce point faible se renforce. »

« Mandanda aurait été plus apte à jouer en Angleterre »

La Premier League sera donc un terrain hostile pour Hugo Lloris. D’autant plus qu’il démarre la saison avec le statut de n°2 à Tottenham… Mais cette épreuve sera un parfait révélateur pour Hugo Lloris. Le portier de l’équipe de France va pouvoir prouver qu’il fait partie des meilleurs mondiaux : « Il fait partie des 6 meilleurs gardiens mondiaux et il va peut-être compenser sur d’autres aspects du jeu, poursuit Christophe Lollichon. Il est talentueux. Par exemple sur sa ligne, il est phénoménal. Mais attention aux duels aériens. Avec tous les grands costauds (Cahill, Lescott, Terry, Kompany…), ça déménage et un gardien se doit d’aller au combat. Et surtout Lloris va être très observé par les équipes adverses, notamment celles qui sont fortes dans ce domaine-là et qui ne vont pas se gêner pour lui mettre davantage la pression. La Premier League peut l’aider à s’améliorer, à compléter sa panoplie mais sincèrement je suis sceptique. Son manque d’autorité peut-être problématique. Un gardien doit être autoritaire, un leader. Cech, Buffon, Casillas sont des référents autant d’un point de vue sportif qu’humain. Ils sont soit capitaine soit vice-capitaine en club comme en sélection. On va voir s’il est capable de hisser son niveau en venant ici mais pour moi Mandanda est plus apte à jouer en Angleterre. »

Retrouvez Le 10 Sport actuellement en kiosque ou en ligne