Accès direct au contenu

EXCLU

OM : Brandao au Grêmio jusquen juin

Selon nos informations, le prêt de Brandao ne s’arrête pas en décembre mais va jusqu’au 30 juin 2012. Son cas n’est donc pas une préoccupation majeure pour l’OM.

Difficile d’oublier un joueur comme Brandao. Sa carcasse, sa pate gauche et ses expressions reprises, depuis, par tous les hommes indélicats (« mais, je l’ai pas touché ! »), sont autant d’éléments qui le portent directement dans le Panthéon de la maison olympienne. Pourtant, la Ligue 1 a passé les six derniers mois sans se soucier de ce que pouvait devenir le moins adroit des Brésiliens. Prêté à Cruzeiro (où il n’a participé qu’à 6 rencontres), puis au Grêmio (14 matchs pour 4 buts), dans l’indifférence presque générale, Brandao dispose d’un bilan mitigé pour son retour au Brésil. L’attaquant peut toutefois entrevoir la possibilité d’y rester puisque le club de Porto Alegre semble enclin à s’attacher les services du Marseillais. Mais son dossier n’a rien d’urgent pour l’Olympique de Marseille.

Anigo « Il est prêté jusqu’en juin » 
En effet, selon nos informations, Brandao a encore six mois de contrat avec le Grêmio. Contrairement à ce qui a été relayé dans les différentes presses, de France et du Brésil, le prêt du joueur ne se termine pas le 31 décembre 2011 et n’a pas de clause de prolongation. « Brandao est prêté au Grêmio jusqu’au 30 juin 2012, révèle Franck Henouda, agent du joueur. Il n’y a donc aucune urgence dans ce dossier. Et il n’y a aucune discussion concrète d’entamée avec l’OM ». Une information confirmée par José Anigo, directeur sportif de l’OM : « Effectivement, Brandao est prêté jusqu’en juin ». Son cas n’est donc pas la « priorité » évoquée dans les médias dernièrement, puisque le planning du Brésilien est défini jusqu’à l’été prochain.

Trois scénarii
Il n’empêche que l’ensemble des acteurs de ce dossier travaille déjà sur l’avenir de Brandao. L’OM et le joueur sont d’accord sur une chose : l’attaquant ne portera plus les couleurs marseillaises. Trois solutions s’offrent alors à lui : être transféré définitivement dès cet hiver, si le Grêmio lève son option d’achat de 4 millions d’euros. Même si l’OM a besoin de cet argent pour renflouer ses caisses et travailler convenablement sur son recrutement, il y a peu de chances de voir l’écurie brésilienne sortir ce cash dès maintenant. Le club de Porto Alegre dispose du joueur pour encore six mois et n’a, aujourd’hui, aucun intérêt à le transférer définitivement. La deuxième possibilité serait de prolonger son prêt au Grêmio d’une année supplémentaire, pour aller jusqu’au terme de son contrat avec l’OM (juin 2013). Enfin, Brandao peut être à tout moment vendu si son agent trouve un accord avec toutes les parties.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le 10 Sport en kiosques ce jeudi ou en ligne sur www.lekiosque.fr

Retrouvez Le 10 Sport Marseille jeudi dans vos kiosques de la région marseillaise ou en ligne sur www.lekiosque.fr

Avec L.V. et G.B.