Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Quand Kurzawa et Aurier se sont faits une promesse…

Interrogé par beIN SPORTS ce dimanche matin, Layvin Kurzawa a confié que lui et son ami Serge Aurier s’étaient fait une promesse il y a quelques années.

Si le feuilleton a mis longtemps pour arriver à son épilogue, le PSG tient depuis jeudi soir son nouveau latéral gauche. À la recherche du successeur de Lucas Digne, la direction parisienne a officialisé l’arrivée de Layvin Kurzawa jeudi dernier. À peine arrivé que l’ancien joueur de l’AS Monaco retrouve un de ses amis, en la personne de Serge Aurier.

« ON S’ÉTAIT DIT UN JOUR… »

Le hasard fait bien les choses… Nouveau joueur du PSG depuis trois jours, Layvin Kurzawa va voir ce dimanche soir son nouveau club affronter son ancien. Mais non convoqué pour ce Monaco-PSG, l’international français devrait très certainement assister au match depuis la tribune du Stade Louis-II aux côtés de son nouveau président Nasser Al-Khelaïfi. S’il ne connaît encore que très peu ses nouveaux coéquipiers, Kurzawa n’est pas totalement dépaysé. Ami avec Serge Aurier, l’ancien Monégasque a confié à beIN SPORTS une promesse que les deux Parisiens se sont faits il y a quelques années : « Je connais bien Aurier. On s’était dit un jour qu’il fallait qu’on se retrouve dans le même club, lui à droite et moi à gauche. C’est ce qui va se passer maintenant. À moi de faire le maximum pour jouer. Je savais qu’un jour on se retrouverait avec Serge »

« MON DÉPART A ÉTÉ RAPIDE »

Interrogé en conférence de presse vendredi sur les coulisses de son transfert, Layvin Kurzawa a accepté d’en raconter les détails : « Mon départ a été rapide. J’ai joué le match de Valence avant de prendre l’avion le lendemain matin, ce n’était que du bonheur pour moi. J’étais certain avant le match de venir au PSG. J’ai été formé au club, j’y ai connu la Ligue 2, la Ligue 1, la Ligue des Champions… J’ai annoncé à mes coéquipiers avant le match que l’accord était trouvé, mais que j’aiderais l’équipe. Toulalan m’a félicité, les autres étaient vraiment contents pour moi. L’accord était trouvé avant le match, et si le club s’était qualifié pour la Ligue des Champions »

Articles liés