Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Quand Daniel Riolo critique le recrutement de Cabaye !

Yohan Cabaye, PSG

Recruté par le PSG l’hiver dernier, Yohan Cabaye peine à s’imposer à Paris. Daniel Riolo se montre particulièrement sceptique à son sujet…

Débarqué l’hiver dernier au Paris Saint-Germain à la demande de Laurent Blanc en provenance de Newcastle, Yohan souffre de la concurrence de Thiago Motta, Marco Verratti, Blaise Matuidi ou encore Javier Pastore. Titulaire vendredi lors du match nul du PSG sur la pelouse de l’EA Guingamp pour le compte de la troisième journée de Ligue 1, l’international tricolore a été expuslé après avoir reçu deux cartons jaunes. Dans son édito, Daniel n’a pas manqué l’occasion de critiquer son recrutement.

« ON ATTEND ENCORE DE COMPRENDRE LA PERTINENCE DE SA PRÉSENCE »

« Prêt ou pas, Cabaye n’est pas au niveau. Devant la défense, il n’est pas assez fort pour gérer le jeu de l’équipe. Depuis son arrivée, on attend encore de comprendre la pertinence de sa présence dans le club », a indiqué Daniel Riolo, le journaliste RMC, qui ne comprend donc pas pourquoi le PSG s’est attaché les services de Yohan Cabaye.

« SI JE N’AVAIS PAS VOULU DE CONCURRENCE, JE SERAIS RESTÉ À NEWCASTLE »

« Ai-je été inquiet pour mon temps de jeu ? Un entraîneur ne peut pas promettre du temps de jeu, ou rarement. Je savais que je venais dans une grosse équipe, et dans chaque grosse équipe, il y a beaucoup de joueurs et il faut l'accepter, avait assuré Yohan Cabaye. C'est ce que je voulais. Si je n'avais pas voulu de concurrence et jouer tous les matches, je serais resté à Newcastle, sans manquer de respect. J'avais envie de connaître un grand club, de retrouver la Ligue des champions et de jouer pour gagner des titres, parce que c'est ça qui est important. C'est pour toutes ces raisons que j'ai pris la décision d'aller au Paris Saint-Germain cet hiver. Je savais très bien que mon temps de jeu n'était pas assuré et qu'il fallait aller chercher certaines choses, comme partout. »

Articles liés