Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Entre Sirigu et Lloris, Thiago Motta a fait son choix !

Salvatore Sirigu, PSG

Alors qu’un intérêt du PSG est annoncé pour Hugo Lloris, Thiago Motta a affiché son soutien envers son compatriote Salvatore Sirigu.

Salvatore Sirigu sera-t-il toujours le gardien du PSG la saison prochaine ? À l’heure actuelle, tout semble indiquer que l’international transalpin portera toujours les couleurs du club de la Capitale, bien qu’il n’ait pas encore prolongé son contrat. Mais en coulisses, la direction du champion de France aurait coché le nom d’Hugo Lloris pour le prochain mercato estival…

« SIRIGU EST UN TRÈS GRAND PORTIER… »

Interrogé sur la possibilité de voir le portier français débarquer au PSG cet été, Thiago Motta a déclaré qu’il ne voyait pas de réel intérêt à recruter un nouveau gardien. « Hugo Lloris ? Salvatore Sirigu est un très grand portier. Il fait partie des meilleurs en Europe. Il transmet beaucoup de sécurité et d’assurance », a ainsi conclu l’international italien lors d’un entretien accordé à l’Extra Time, le supplément de la Gazzetta dello Sport. Un discours qui devrait ravir le principal intéressé, lui qui a récemment affirmé son désir de poursuivre son aventure du côté du Parc des Princes.

« LLORIS ? LES DÉCISIONS APPARTIENNENT AU CLUB »

« Si je serai toujours au PSG la saison prochaine ? Je pense que oui, j’ai encore un contrat avec le PSG. Il n’y a aucun problème pour continuer, on en a discuté. Après, ça peut changer mais je n’ai pas la volonté de quitter Paris et le club ne souhaite pas me faire partir non plus. Hugo Lloris ? Dans le monde du sport, je n’ai jamais vu un journal qui ne parlait pas de mercato. C’est normal au PSG, au Real Madrid, partout… Je l’ai toujours vécu, je ne vois pas où est le problème. Le mercato fait partie du sport, de cette ambiance. Moi tant que je serai là, je donnerai tout pour ces couleurs. Après les décisions appartiennent au club. Je ne pense qu’au terrain, et j’ai déjà démontré que tout cela n’influait pas sur mes performances », avait ainsi conclu Salvatore Sirigu.

Articles liés