Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Cristiano Ronaldo, une relance sera-t-elle possible ?

Cristiano Ronaldo, Real Madrid

Le refroidissement de la relation entre Jorge Mendes, l’agent de Cristiano Ronaldo, et Florentino Pérez, le président du Real, aura-t-elle des incidences sur l’avenir de CR7 ? Analyse.

Comme il y a deux ans, la relation entre Cristiano Ronaldo et le Real Madrid s’est tendue à la fin du mois d’août. Cette fois, ce n’est pas lié à un désaccord financier, entre questionnement fiscal et renouvellement de contrat, mais bien à un problème sportif, sur fond de relation difficile entre Jorge Mendes, l’agent historique et père spirituel de CR7, et Florentino Pérez, le président du Real, qui n’a pas voulu signer Radamel Falcao, au grand dam de Jorge Mendes

JORGE MENDES A UNE GROSS INFLUENCE SUR SES JOUEURS

Lundi 1er septembre, tous les médias espagnols relayaient les propos de Cristiano Ronaldo au sujet du recrutement du Real et de la stratégie de Florentino Pérez : « J’ai une opinion très claire, mais je ne peux pas toujours dire ce que je pense. Sinon, ça ferait la Une du journal et je ne le veux pas. Mais si j’étais aux commandes, je n’aurais pas fait comme ça. Mais si le président pense que le mieux pour l’équipe est de recruter les joueurs qu’il a recrutés et laisser partir les autres, il faut respecter et appuyer ses décisions ».

CR7 A TOUJOURS GRANDEMENT APPRECIE NASSER AL-KHELAÏFI

Entre les lignes, le message est clair, même si officiellement, CR7 a calmé le jeu en fin de semaine dernière. De son côté, Florentino Pérez aurait, selon les médias espagnols, confié aux administrateurs du club : « Si je prends Falcao, autant laisser la présidence du club à Jorge Mendes ». Cette situation que l’on dit tendue entre l’agent portugais et le président du Real pourrait ne pas rester sans conséquence sur l’avenir de CR7. Car Jorge Mendes a démontré dans le passé qu’il disposait d’une très grande influence sur ces joueurs. C’est lui, par exemple, qui a convaincu Falcao de s’engager à Monaco l’an dernier, pour appuyer sa relation avec le milliardaire russe de l’ASM, Dmitry Rybolovlev. Il pourrait donc travailler en continu au départ de CR7, qui de son côté, a toujours gardé l’option PSG dans un coin de sa tête pour la fin de sa carrière, d’autant qu’il tient Nasser Al-Khelaïfi en très haute estime. D’ailleurs, l’attaquant du Real ne prenait-il pas de cours de français l’an dernier, en toute discrétion ? Tout cela, le PSG le sait… Et si l’opportunité se présente dans les prochains mois, Paris n’hésitera pas à sauter dessus.

A.H.

Articles liés