Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Arsenal : Nabil Fékir affiche ses envies de départ !

Avec Alexandre Lacazette, Nabil Fekir est l’autre joueur en forme de l’OL. D’excellentes performances qui font de lui un joueur très courtisé et prêt à quitter son club formateur.

Auteur de 9 buts et 6 passes décisives depuis le début de saison, Nabil Fekir a attiré l’intérêt de nombreux grands clubs européens. Ces dernières semaines, le PSG, Arsenal ou encore Manchester City auraient manifesté leur intérêt pour le milieu de terrain de l’OL. Des grosses écuries qui ne laissent pas indifférent le jeune joueur comme il l’a avoué dans Le Parisien.

« J’ai envie d’aller voir ailleurs »

Alors qu’on l’annonce dans les plus grands clubs européens, Nabil Fekir a répondu à ces rumeurs et n’a pas écarté un départ : « C’est flatteur, ça me fait plaisir. Je me rends compte que c’est rare. Je suis un assez bon joueur, c’est pour ça que les clubs s’intéressent à moi. Mais je reste lucide. Peut-être qu’ils me regardent, mais je sais que si je partais dès cette année, je ne jouerais pas. Il y a de très grands noms, de très grands joueurs devant moi. Ça n’a aucun sens de partir pour aller sur le banc (…) Je suis un joueur très ambitieux. J’ai aussi envie d’aller voir ailleurs ce qui se passe. Même si je sais que Lyon est un très bon club qui m’a permis de me dévoiler ».

« Ils ont poussé pour le faire signer à City »

Si Fekir est toujours à l’OL aujourd’hui, ses agents ont tout fait pour qu’il signe à Manchester City cet hiver comme l’a révélé son père : « Ces représentants ont poussé pour le faire signer à City. Mais je leur ai dit : si c’est pour qu’il aille à City et qu’il se retrouve sur le banc, ça ne m’intéresse pas, et le gamin n’est pas intéressé non plus. Il aime jouer, il n’aime pas être remplacé. Et ils ont poussé pour le faire signer à City, c’est pour ça qu’il a préféré arrêter avec eux. Manchester le veut, on en a discuté avec des recruteurs, mais on préférait que Nabil reste encore au moins un an ici, ce n’est pas le moment d’aller à l’extérieur. Aller à City maintenant, ce serait se tuer ». 

Articles liés