Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Al-Khelaïfi, Ibrahimovic, Thiago Silva… Comment ils fragiliseraient Laurent Blanc…

Malgré une bonne première saison, Laurent Blanc se retrouve désormais fragilisé par l’enchaînement de mauvaises prestations. Une situation délicate dont l’origine se trouverait également en interne.

Dans un édito publié sur Yahoo Sports, Pascal Praud revient sur la situation de Laurent Blanc. Depuis quelques semaines, l’entraîneur du PSG serait sur la sellette. Il y a quelques jours, la presse transalpine évoquait même ses possibles successeurs. L’ancien sélectionneur de la France est donc fragilisé notamment à cause de certaines personnes au sein du club et de son vestiaire.

 « AL-KHELAÏFI PASSE EN DIRECT AVEC CERTAINS JOUEURS »

Pour le consultant, l’un des premiers responsables de cette situation serait Nasser Al-Khelaïfi. Le président du PSG serait trop proche de certains joueurs et prendrait en quelque sorte la place de Laurent Blanc : « Qu’un lien de cette nature existe entre les joueurs vedettes du PSG et leur président ne facilite pas le travail de Laurent Blanc. Chacun sait que Nasser Al-Khelaïfi passe en direct avec certains joueurs, qu’ils les écoutent et les cajolent, qu’il entend leurs avis et accepte les plaintes (…) Dans un club, le patron, c’est l’entraîneur. Si le président prête une oreille attentive aux joueurs, il est fichu (…) Un président n’utilise pas un footballeur comme un conseiller. Un président garantit l’autorité de son coach. Il ne la contrarie pas ».

« SILVA ET IBRAHIMOVIC NOUENT AVEC NASSER DES RELATIONS AMICALES »

Pour Laurent Blanc, une partie de son problème viendrait également des cadres du PSG. Pascal Praud indique ainsi que : « Thiago Silva, Thiago Motta et Zlatan Ibrahimovic nouent avec Nasser Al-Khelaïfi des relations amicales. Cela influence-t-il l’entraîneur de Paris au moment de composer son équipe ? Ce climat n’est pas sain. J’ai trop d’exemples depuis 25 ans de présidents, abusés par le lien de pseudo confiance tissé avec le vestiaire. Un président préside, un entraîneur entraîne et les joueurs jouent. À mélanger les genres, Nasser Al-Khelaïfi abîme Laurent Blanc agace le groupe et affaiblit son club ». 

Articles liés