Accès direct au contenu

Foot - Mercato

Mercato - OM/PSG/ASSE : Une offre d’un gros club de Ligue 1 pour Ntep ?

Paul-Georges Ntep

Alors que Paul-Georges Ntep est particulièrement courtisé, le dossier se serait accéléré au cours des dernières heures.

Ouvert à un départ en Ligue 1 ou à l’étranger, Paul-Georges Ntep suscite l’intérêt de nombreuses grosses écuries. Si le joueur devrait quitter l’AJ Auxerre au cours du mercato hivernal, le doute persiste concernant son avenir. Cependant, sa situation devrait rapidement évoluer.

« IL N’Y A AUCUN ACCORD POUR LE MOMENT »

D'après les informations de L'Yonne Républicaine, Paul-Georges Ntep a fait l'objet d'une première offre officielle en provenance d'un club de Ligue 1. « Nous avons reçu une proposition d'un club français important. Il n'y a aucun accord pour le moment, nous discutons, mais cela pourrait aboutir dans les 48 heures », a confié Guy Cotret, le président de l’AJ Auxerre. Cependant le montant de l’offre et le nom du club concerné n’ont pas encore filtré. « Les deux parties discutent au sujet de divers bonus qui accompagneraient une part fixe jugée "intéressante" ». Toujours selon L'Yonne Républicaine, le joueur et son agent seraient actuellement à Londres afin de discuter avec Arsenal ou Tottenham.

« ON PARLE BEAUCOUP DE MOI DANS LES MÉDIAS… »

« On parle beaucoup de moi dans les médias, mais il n’y a pas forcément grand-chose de concret. Le mercato hivernal est compliqué, car les clubs n’ont pas forcément envie d’investir de grosses sommes, et préfèrent le mercato estival pour ça. Je me suis donc dit qu’un départ cet hiver ne se ferait qu’en cas de proposition exceptionnelle, je me suis préparé à tout ça, il n’y avait donc pas de souci. (…) Le foot a changé, 8M€ pour un joueur comme moi... C’est une fierté pour moi de dire que je vaux un tel prix, mais je ne sais pas si c’est un prix raisonnable ou excessif. En tout cas, c’est un prix que peu de clubs peuvent mettre. Pour un joueur de Ligue 2, c’est peut-être du jamais vu. Ce n’est pas tout le monde qui pourra mettre une telle somme », avait expliqué récemment Paul-Georges Ntep.

Articles liés