Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : « Anigo ? Il faut vraiment être un peu fou »

Désigné entraîneur intérimaire suite au départ d’Elie Baup, José Anigo revient à un poste qu’il connaît bien. Pour combien de temps ?

« Oui, j’entraînerai mais plus jamais à l’OM. Entraîner l’OM, ce n’est pas pour celui qui est né ici ». Le 28 janvier dernier, dans les colonnes de L’Equipe, José Anigo affirmait donc qu’il ne s’installerait plus sur le banc olympien afin d’y diriger l’OM. C’est pourtant ce qui arrivera mercredi à l’occasion de la réception du Borussia Dortmund pour le compte de la sixième journée de la Ligue des Champions.

« CE N’EST PAS UN CADEAU »

« Prendre une équipe qui va disputer autant de gros matches et qui doit faire face à autant de blessés et de suspendus, ce n’est pas un cadeau ! Il faut vraiment être un peu fou » assure l’un de ses proches dans les colonnes de La Provence ce dimanche. Un autre proche a également témoigné dans les colonnes du Parisien : « Rester après la trêve ? C’est vraiment possible. Il va s’impliquer à fond, ça va lui permettre de refaire surface après la mort de son fils, en septembre dernier. Alors, si les choses prennent... »

QUEL BILAN ?

En ce mois de décembre José Anigo va vivre sa quatrième expérience sur le banc de l’Olympique de Marseille. Son meilleur souvenir est sans doute celui de 2004. Successeur d’Alain Perrin en janvier 2004, Anigo parvint à emmener l’OM jusqu’en finale de la Coupe de l’UEFA perdue face à Valence (2-0). Son bilan sur le banc olympien ? 51 matchs, 18 victoires, 16 nuls, 17 défaites. Anigo va donc ajouter quatre matchs à son bilan. Et peut-être plus…

Articles liés