Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Chelsea

Mercato - Chelsea/PSG/Arsenal : Quand Mourinho évoque les récents propos de l’agent de Petr Cech…

José Mourinho, Chelsea

Alors que l’avenir de Petr Cech fait beaucoup parler depuis le début de la saison, José Mourinho a évoqué le cas de son portier tchèque en conférence de presse ce vendredi.

Excellent dans les buts de Chelsea depuis son arrivée en 2004 en provenance du Stade Rennais, Petr Cech vit une situation compliquée cette saison. En effet, sans avoir particulièrement démérité, le gardien de but international tchèque (106 sélections) est aujourd’hui sur le banc de touche. La raison ? L’arrivée cet été de Thibaut Courtois en provenance de l’Atlético Madrid. Considéré par beaucoup comme le meilleur gardien de but du monde après Manuel Neuer, le Belge a poussé son concurrent sur le banc de touche. Une situation qui l’a poussé à envisager un départ cet été…

« UNE TRÈS BONNE NOUVELLE »

Alors que le PSG, l’AS Rome, Liverpool ou encore Arsenal surveilleraient la situation de près, l’agent de Petr Cech, Viktor Kolar, a récemment rassuré les supporters de Chelsea. « Il n’y a eu aucun contact avec la Rome. Petr ne bougera pas lors du mercato hivernal », a-t-il déclaré. Des propos sur lesquels José Mourinho est revenu ce vendredi. « C’est une très bonne nouvelle », a sobrement déclaré le Portugais en conférence de presse, dans des propos relayés par le Daily Star.

« CECH, UN PROFESSIONNEL FANTASTIQUE »

Récemment, l’entraîneur portugais s’était montré agacé face aux journalistes vis-à-vis des rumeurs incessantes sur Petr Cech. « Tu m'expliques ou tu me poses la question ? Sur quel site de MickeyMouse as-tu lu cela ? Sur quel blog de MickeyMouse ? Pour le moment, les rumeurs de transferts poussent comme des champignons. Tous les jours, toutes les minutes, toutes les secondes. Je vous donne ma vérité : sur mon bureau, il n'y a aucune offre. Et si la direction en recevait, elles devraient en principe m'être envoyées. Pour le moment, Cech est toujours notre gardien. Il a encore deux ans de contrat, c'est un professionnel fantastique et chez lui, l'intérêt de l'équipe prime sur son propre intérêt. En outre, il n'est jamais venu frapper à ma porte pour me dire qu'il voulait partir ou qu'il voulait accepter une offre. Voilà ma vérité », avait confié le Special One.

Articles liés