Accès direct au contenu

  1. 14h45 Mercato - PSG : La nouvelle réponse fracassante d'Al-Khelaïfi sur Zidane
  2. 14h35 Wimbledon : Kyrgios, Nadal… Une incroyable anecdote révélée
  3. 14h30 Mercato - PSG : C'est officiel pour Galtier, qui annonce déjà sa révolution
  4. 14h15 Mercato - OM : Une piste de Longoria s'envole...
  5. 14h10 Mercato - PSG : C'est confirmé, Campos a bouclé un transfert à 50M€
Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone/PSG : Quand Abidal se confie sur l’avenir de Daniel Alves…

Éric Abidal a livré son sentiment sur l’avenir de Daniel Alves, son ancien coéquipier au FC Barcelone.

Alors qu’il assurait que la presse allait avoir des réponses concrètes sur son avenir, Daniel Alves s’est contenté de faire le show. Journalistes de MARCA, dirigeants du FC Barcelone… tous en ont pris pour leur grade lors de la conférence de presse du latéral droit, qui n’a toutefois pas levé le voile sur son avenir. On ne sait donc toujours pas où jouera le Brésilien la saison prochaine.

« MOI JE PROLONGERAIS DANIEL ALVES »

Interrogé sur le sujet, Éric Abidal a exprimé son sentiment sur l’avenir de son ancien coéquipier. Selon le Français, les dirigeants du FC Barcelone devraient tout faire pour prolonger Daniel Alves. « Oui, moi je le prolongerais » a confié l’ancien du Barça, d’après El Mundo Deportivo. « Je ne suis pas le président, mais je crois que Daniel Alves devrait continuer à Barcelone. L’équipe a besoin de joueurs de son niveau et je crois que cette saison il a montré tout son talent ».

« JE COMMUNIQUERAIS MA DÉCISION APRÈS LE 6 JUIN »

S’il n’avait pas révélé sa future destination, Daniel Alves avait confié qu’il la dévoilerait après la finale de Ligue des Champions entre le FC Barcelone et la Juventus, le 6 juin prochain. « Je suis sous contrat jusqu’au 30. Par respect aux gens que j’aime, je ne pense qu’aux deux finales. Je ne penserai qu’au Barça jusqu’au 7 juin. Je pense à écrire l’histoire. Après, je communiquerai ma décision » a confié le Brésilien. « J’ai des options, je suis en train de les évaluer. Je dirai cela après la saison, sans me distraire. C’est pour cela que je parle, on me manque de respect. Il y a des limites. Il y a trop de bêtises. C’est pour cela que je sors du silence, parce que trop c’est trop. On dit que je ne pense qu’à l’argent ! »

Articles liés