Foot - Mercato - ASSE
Galtier serait sur le point de réactiver une piste offensive !

Depuis le début du mercato, l’AS Saint-Étienne multiplie les pistes pour se renforcer et désormais, c’est Valentin Eysseric qui serait à nouveau ciblé.

L’attaque de l’ASSE a subi un lifting complet depuis le début de la période des transferts. En effet, après s’être séparés de Mevlut Erding, Allan Saint-Maximin, Ricky Van Wolfswinkel et Max-Alain Gradel, les Verts se sont attachés les services de Nolan Roux, Neal Maupay et Jean-Christophe Bahebeck. Cependant, les dirigeants stéphanois auraient relancés une piste offensive.

EYSSERIC VERS L’AS SAINT-ÉTIENNE ?

En effet, selon RMC, l’ASSE surveillerait de près la situation de Valentin Eysseric, qui n’entre plus dans les plans de son entraineur : « Les deux clubs sont même entrés en discussions concrètes pour le milieu offensif qui ne veut plus évoluer sous les ordres de Claude Puel. Et c’est réciproque puisque l’entraîneur du Gym ne compte plus sur le joueur qui est très sensible à l'intérêt des Verts. Les discussions devraient s'accélérer ce week-end et le dossier pourrait même se décanter en début de semaine prochaine », écrit le média sur son site internet.

« JE NE SUIS PAS À LA PLACE DES DIRIGEANTS »

En conférence de presse, Christophe Galtier est revenu sur la stratégie de l’AS Saint-Etienne pendant la période des transferts : « Je ne suis pas à la place des propriétaires du club, des dirigeants, mais si eux, étaient sûrs qu'un joueur à 5, 6 ou 7 millions d'€ permettrait dans les 5, 4 ou 3 premiers du championnat... Je les connais, ils ont envie d'y être mais aujourd'hui ce n'est pas parce que vous achetez un joueur 6 ou 7 millions, que vous êtes surs que ça va marcher. Donc est-ce qu'on va mettre 7 millions sur un joueur ou est-ce qu'on va les mettre sur 2 ou 3 joueurs ? On a fonctionné comme ça depuis 5 ans et demi. Je sais que c'est pas évident pour vous, pour les gens qui regardent se former l'effectif, pour les supporters.. Mais on a fonctionné comme ça et ça a bien marché. Est-ce qu'on est allés trop haut ? Est-ce qu'on peut aller plus haut ? On verra bien. » 

Articles liés