Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Caïazzo décidera au final pour le coach

Dans le processus de décision au sujet de l’entraîneur à l’ASSE, le président du Conseil de Surveillance apparaît incontournable.

Comme l’avait expliqué le10sport.com, les décisions pour l’entraîneur à l’ASSE finissent toujours par être tranchées par le président du Conseil de Surveillance Bernard Caïazzo. Quand bien même elles résultent idéalement d’un consensus avec son co-actionnaire Roland Romeyer, c’est bien l’actionnaire principal, Caïazzo, qui dispose du dernier mot. Il s’était par exemple opposé à l’arrivée de Fabio Celestini pour l’après-Galtier, alors que tout était calé, alors que Romeyer, lui, avait fini par se résoudre à l’intronisation de Printant en numéro un, qui n’était probablement pas son choix prioritaire.

Caïazzo parti pour valider Puel ?

Aujourd’hui, une même tendance se dessine. Caïazzo a travaillé pour convaincre Jean-Louis Gasset de revenir le cas échéant. A priori, le coach aurait fini par ne plus dire « non » à un retour, sans pour autant dire « oui ». Caïazzo suit donc l’évolution du dossier Puel avec sérénité. Si un accord définitif est trouvé, le président du Conseil de Surveillance décidera ou non de le valider. La tendance voudrait aujourd’hui qu’il le valide, soucieux de maintenir un consensus avec Roland Romeyer. Mais si tel n’était pas le cas au final, Caïazzo pourrait alors mettre en place le retour de Gasset. Au final, un élément paraît clair : Caïazzo garde la main sur les choix importants.

Articles liés