Accès direct au contenu

PRIME CONTRE LA CASSE

Une prime aux cancres du velodrome

le10sport

Pour motiver les Marseillais, les primes de victoire à domicile seront rallongées cette saison. Le but ? Eviter de perdre des points bêtes en vue du titre, comme la saison dernière.

A Marseille, tout est question de motivation. Pour réduire l'absentéisme des élèves, le proviseur du lycée Frédéric Mistral avait ainsi décidé de leur offrir des places pour aller voir l'Olympique de Marseille au Vélodrome. Début octobre, couplée à l'idée de payer des lycéens pour venir en cours, cette proposition avait fait grand bruit. Pas d'élèves cette fois-ci mais des joueurs professionnels qui émargent déjà à des sommes bien rondelettes. Pour éviter de perdre des points à domicile, et de laisser filer le titre comme en 2008 aux dépens de Bordeaux, les dirigeants de l'OM ont mis en place une règle simple : rallonger les primes à la victoire au Vélodrome.

Deschamps feint le sujet
En somme, la fameuse tactique de la «carotte», assimilée aux primes, pour faire avancer, voire courir l'«âne», assimilé aux Marseillais «Si c'est un facteur qui peut les stimuler, pourquoi pas ? Mais en L1, il y a de plus en plus de difficultés à gagner à domicile», a déjà confié, gêné, Didier Deschamps en conférence de presse après avoir feint de ne pas être au courant. Steve Mandanda avait mis les pieds dans le plat quelques minutes plus tôt. A la question piège, «Faut-il de l'argent pour vous motiver davantage ?», Mandanda avait rétorqué : «Ils ont peut-être voulu mettre plus de piment pour qu'on puisse se dépasser.» Marseille se «dépassera» donc dès samedi soir (19h) face au Téfécé.