Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Ménez ? Pastore lui est supérieur, c’est tout dire ! »

Jérémy Ménez, PSG

Alors que Jérémy Ménez estime être l’incompris du PSG, Thierry Clopeau estime qu’il n’a pas le niveau pour prétendre à une place de titulaire.

« Ancelotti était plus proche de ses joueurs, il te faisait sentir important. Laurent Blanc a une manière différente de gérer ses joueurs (…) Je suis un peu l'incompris du PSG (...) La concurrence ne me fait pas peur. Enfin, quand elle est saine… », avait indiqué Jérémy au sujet de son avenir. Sur son blog, Thierry Clopeau a livré son analyse au sujet de l’attaquant du PSG. « Titulaire qu'à neuf reprises cette saison l'ailier français fait savoir qu'il déplore les méthodes de management de Laurent Blanc, le Président comme l'appellent les joueurs. Il se dit incompris dans un club qui ne le considère plus depuis des mois comme un joueur indispensable ».

« AVEC LUCAS ET LAVEZZI IL N’Y A FRANCHEMENT PAS PHOTO »

« En même temps comment donner tort à Blanc qui doit se coltiner il faut le dire un joueur qui sourit quand il se brûle, qui s'investit peu aux entraînements et quand il est titulaire est bien souvent sur le terrain aux abonnés absents, a indiqué Thierry Clopeau. Les supporters l'ont bien compris, et ils n'ont jamais d'ailleurs reproché à Blanc de ne pas titulariser Ménez plus souvent. La messe est dite depuis belle lurette entre les parties. Et pourtant comment Ménez peut remettre en cause les choix de Blanc. Même Javier Pastore lui est supérieur cette saison. C'est tout dire. Et avec Lucas et Lavezzi il n'y a franchement pas photo. Sa place est nettement sur le banc et nulle part ailleurs. »

« MÉNEZ ? RIEN NE SERT DE S’ACCROCHER »

« Pour Ménez qui n'est pas un imbécile rien ne sert de s'accrocher. À 26 ans il mérite une nouvelle aventure. Comme en 2008, l'Italie frappe à sa porte, a-t-il ajouté. Et vlan un pavé dans le jardin de Laurent Blanc. Assurément les deux hommes ne partiront pas en vacances ensemble. S'il n'est effectivement plus désiré dans la capitale, le sentiment semble bel et bien réciproque. Pour l'ancien romain, la fin de saison risque d'être encore bien longue après cette interview musclée. »

Articles liés