Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ce qu’il faut savoir sur Pablo Sarabia

Déterminé à renforcer son secteur offensif cet été, le PSG a jeté son dévolu sur l’Espagnol Pablo Sarabia, le meneur de jeu du FC Séville.

Leonardo de retour dans la capitale, le PSG a de nombreux dossiers à gérer en ce début de mercato. Alors que les cas De Ligt et Coutinho sont dans toutes les têtes, c’est un tout autre joueur qui s’apprête à rejoindre le club francilien, en la personne de Pablo Sarabia. Le meneur de jeu de 27 ans sort d’une grosse saison à Séville, où il a marqué 23 buts et distribué 17 passes décisives toutes compétitions confondues. Avec de telles statistiques, le joueur formé au Real Madrid a tapé dans l’œil de nombreux clubs européens.

Le PSG remporte la mise

Estimé à plus de 40 millions d’euros, Sarabia dispose d’un contrat avec une clause libératoire de 18 millions d’euros. Une somme absolument ridicule au regard de la saison réalisée par le Sévillan. Courtisé par de nombreux clubs européens, Sarabia devrait être présenté en même temps qu’Ander Herrera, à savoir au début de la semaine prochaine. Le PSG va ainsi réaliser un joli coup sur le mercato, pour une somme plus qu’abordable.

Une polyvalence appréciée

Pablo Sarabia apportera ainsi une nouvelle touche à l’effectif du PSG. Meneur de jeu de formation, l’Espagnol est également capable de jouer en ailier droit, apportant une polyvalence toujours appréciée. Son arrivée pourrait cependant pousser Julian Draxler vers la sortie, Sarabia ayant un profila assez similaire à celui de l’Allemand. Possédant un bagage technique bien supérieur à la moyenne, le Sévillan est à l’aise dans une formation jouant la possession, à l’image du PSG.

Quel rôle au PSG ?

Avec Mbappé, Di Maria, Neymar ou encore Draxler, le secteur offensif du PSG dispose déjà d’une qualité d’effectif impressionnante. Sarabia ne devrait donc pas arriver dans la peau d’un titulaire en puissance à Paris, mais plutôt jouer le rôle d’un super-sub. Cependant, son importance future dépendra aussi des potentiels départs de ses concurrents (Neymar, Draxler). A moins que Thomas Tuchel ne décide de repositionner l’Espagnol en milieu axial, un secteur de jeu où le PSG manque encore un peu de quantité. Encore méconnu en France, les premiers matchs de Sarabia seront particulièrement décortiqués afin de juger la capacité d’adaptation du meneur de jeu hispanique.

Articles liés