Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG/OL : Ibrahimovic, Cavani, la suffisance des parisiens… La mise au point d’un ancien du PSG !

Edinson Cavani & Zlatan Ibrahimovic, PSG

Interrogé en conférence de presse avant le déplacement de l’OL au Parc des Princes dimanche, Christophe Jallet s’est livré sur le PSG…

L’OL se déplace dimanche au Parc des Princes pour affronter le PSG pour le compte de la sixième journée de Ligue 1. Christophe Jallet retrouvera à cette occasion son ancien club et un certain Zlatan Ibrahimovic. « Tout le monde lui porte une attention particulière. C’est vrai que quand il est dans l’équipe, il monopolise l’attention car on sait qu’il est capable de coups de génie. C’est souvent lui qui fait la différence. Grâce à ça, les autres autours peuvent s’épanouir. Ça serait vraiment se tromper que de ne focaliser que sur lui. Après, ça se passe mieux pour les équipes adverses quand on ne le voit pas », a confié le défenseur de l’OL.

« CE SONT TOUS DES POISONS »

« Edinson Cavani ? Quand vous jouez contre Paris, vous ne défendez pas que contre un joueur. Ils sont plusieurs à venir dans la zone. Sur mon côté, il y a Blaise Matuidi qui se projette souvent. Ça peut être Lucas qui vient aussi car ils aiment bien inverser les pieds. Ce sont tous des poisons, a assuré Christophe Jallet. Il ne faut pas se focaliser sur un joueur mais bien sur notre zone à défendre. Après si on veut faire un résultat, il faudra profiter des espaces qui nous seront offerts. »

« AUCUN SOUVENIR DE SUFFISANCE »

« De la suffisance chez les joueurs du PSG ? Je n’ai aucun souvenir de ce genre-là à Paris. Il y a vraiment un grand respect des adversaires. C’est ce qui fait la force de cette équipe. Ils vont aborder ce match comme si c’était le Barca dans 15 jours, a-t-il ajouté. J’espère que nous, de notre côté, on ne va pas trop les respecter et qu’on réussira à tirer notre épingle du jeu. Lors des précédents matchs, Paris a eu les occasions. Après, il y a un manque de réussite générale dans les deux surfaces. C’est ce qui leur fait défaut pour l’instant et pourvu que ça dure encore jusqu’à la semaine prochaine. »

Articles liés