Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Pape Diouf : « La coupe d’Europe, c’était la seule manière que nous avions de faire la nique aux Parisiens »

Pape Diouf

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, s’est confié sur la suprématie du PSG sur le championnat de France et est revenu sur son départ du club.

De 2005 à 2009, Pape Diouf a fait les beaux jours de l’OM, en ayant ramené puis maintenu le club en Ligue des Champions. Malgré cette réussite, l’ancien dirigeant phocéen a été démis de ses fonctions par Robert Louis-Dreyfus en raison d’absences répétées au conseil de surveillance du club et certains conflits avec l’actuel président, Vincent Labrune. Au cours d’un entretien accordé à Bernard Tapie sur La Provence TV, Pape Diouf est revenu sur son départ, qui a été mal vécu par de nombreux supporters phocéens.

« JE DEVAIS FAIRE DES ENVIEUX, DES JALOUX »

« Que s’est-il passé avec les dirigeants ? Je pense que je devais faire des envieux, des jaloux. Avec Robert Louis-Dreyfus je n’ai jamais eu de problème. Si vous vous souvenez, il est décédé malheureusement une semaine après mon départ, c’est la preuve que ce n’est pas du tout lui qui avait manigancé quelque chose. » L’actuel candidat à la mairie de Marseille a également évoqué la passe délicate de l’OM sur le plan sportif et la suprématie imposée par le PSG depuis l’arrivée des Qataris à la tête du club de la Capitale, en revenant sur le plus grand sacre du football français par l'OM, la Ligue des Champions en 1993.

« QUELQUE CHOSE QUI NE VA PLUS DANS LE MONDE OLYMPIEN »

« La coupe d’Europe, c’est un autre joyau. C’était la seule manière que nous, Marseillais, avions de faire la nique aux Parisiens. Nous n’avons plus aujourd’hui cette possibilité-là. C’est le seul élément qui nous reste encore d’une certaine manière, même si le PSG ne l’a pas encore gagné », a ainsi conclu l’ancien président du club phocéen. Pour rappel, l’OM pointe à la sixième place du championnat… à 23 longueurs du champion de France.

Articles liés