Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : « Le club voulait transformer des Thauvin en Reus ou Götze… »

Dans le cadre de l’émission Les Grandes Gueules du sport sur RMC, Eric Di Meco a eu une pensée pour l’ancien entraîneur olympien, Elie Baup.

L’été dernier, l’OM se distinguait face aux monstres financiers en recrutant de jeunes joueurs : Thauvin, Imbula, Lemina, Mendy… Aucun d’entre eux n’était titulaire vendredi sur la pelouse de Reims pour le compte de la 29ème journée de Ligue 1. L'ancien défenseur olympien, Eric Di Meco, a tenu à apporter son soutien à l’ancien coach phocéen, Elie Baup.

« ELIE AURAIT PU AVOIR D’AUTRES RÉSULTATS »

« J’ai une pensée pour Elie Baup. On lui explique en début de saison que l’on va recruter français, des jeunes joueurs en devenir, que ça va être le Dortmund de la France. Que l’on va transformer des Thauvin en Reus ou Götze… Il a été obligé de suivre cette ligne, et il va dans le mur, parce qu’il y avait peut-être trop de jeune et qu’ils n’avaient pas le talent qu’on leur avait prêté. A l’arrivée, José repart sur les bases de l’année dernière, avec des joueurs qui ont mené l’équipe à la 2e place. Elie, en continuant avec ces joueurs-là aurait pu avoir d’autres résultats. J’ai l’impression qu’on a sacrifié Elie Baup. »

« BAUP ? CE N’EST PAS LUI QUI PRENAIT LES DÉCISIONS »

Mardi, dans les colonnes de France Football, c’est Loïc Rémy qui évoquait Elie Baup : « Avec lui, c'était spécial. Je pense que ce n'est pas vraiment lui qui prenait les décisions (…) Il me dit des trucs qu'il ne m'avait jamais dits auparavant. Comme si on lui avait soufflé... Il me sort, en gros : "Tu n'as pas les résultats attendus depuis des mois. On a déjà eu une réunion, on en a déjà parlé." Ça m'a étonné. Je me disais : "C'est pas lui, c'est pas possible." On avait parlé en tête à tête quelques semaines auparavant. Et ç'avait été un ange. Le mec tranquille... »

Articles liés