Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Quand Karim Rekik fait son mea culpa…

Pointé du doigt pour ses performances décevantes depuis le début de la saison et son arrivée à l’OM, Karim Rekik a reconnu ses faiblesses jeudi soir et juge également son association avec Nicolas Nkoulou.

Dimanche dernier, à l’issue du match nul concédé par l’OM contre l’AS Monaco (3-3) au Vélodrome, Karim Rekik avait été désigné comme l’un des grands responsables des faiblesses de la défense phocéenne. Recruté durant le mercato estival pour 5M€ à Manchester City, l’international hollandais a assumé ses responsabilités jeudi soir après le succès de l’OM à Rennes (1-0).

« Je suis jeune et j’apprends »

« Je n’ai pas bien joué contre Monaco. Aujourd’hui, on a été solide derrière. C’était bien, je suis jeune et j’apprends tous les jours », a lancé Karim Rekik en zone mixte. Le défenseur de l’OM a semblé davantage satisfait de sa sortie contre Rennes après avoir été la ciblé de nombreuses critiques quatre jours auparavant contre l’AS Monaco.

« J’espère être comme Nkoulou »

Par ailleurs, Karim Rekik a jugé son association avec Nicolas Nkoulou au sein de la charnière centrale de l’OM : « Je suis bien avec lui, j’apprends tous les jours. Je pense que c’est un des meilleurs en Europe. C’est super pour moi de jouer avec lui, de m’entraîner avec lui. J’espère qu’à son âge je serai comme lui ». Reste à savoir si le Hollandais confirmera son bon retour en forme dimanche avec la réception de Montpellier.

Articles liés