Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Quand Karim Rekik se livre sur son calvaire contre l’AS Monaco !

Après le match nul spectaculaire entre l'OM et l'AS Monaco (3-3), Karim Rekik est revenu sur deux moments particuliers de son match.

« Quand tu vois sa prestation de ce soir… Je n’aime pas pointer un joueur du doigt mais il faut reconnaitre que là, c’est une prestation digne du niveau d’une basse division. Il y aura un chantier à régler du côté de l’OM. On parle d’un attaquant mais il faudra aussi peut-être parler d’un défenseur central ». Pointé du doigt par de nombreux observateurs, dont Jérôme Rothen, après sa très mauvaise prestation contre l’AS Monaco, Karim Rekik s’est expliqué en zone mixte après la rencontre.

« J’ai perdu ma lentille de contact »

« Je suis déçu par le résultat surtout que nous avons encaissé un but par ma faute. J'ai glissé, je n'ai rien pu faire. J'avais les bonnes chaussures pourtant », a confié le défenseur néerlandais, avant d’expliquer sa sortie surprenante en plein match : « J’ai perdu ma lentille de contact, quelqu’un a essayé d’aller en chercher une autre dans le vestiaire mais ne l’a pas trouvé ».

« Carrément catastrophique »

Pierre Ménès a lui aussi critiqué la recrue estivale de l’OM : « Il faut dire que Diarra, moins étincelant que ces dernières semaines - il ne peut pas être au taquet tout le temps - et un Isla assez médiocre se sont un peu laissés aspirer par l’enthousiasme offensif de l’équipe. Du coup, à chaque perte de balle il y avait des trous béants, avec un Mendy pas franchement inoubliable et un Rekik carrément catastrophique », a lancé Pierre Ménès après la rencontre.

Articles liés