Accès direct au contenu

Foot - OM

OM/OL : Jean-Michel Aulas réagit aux sanctions prononcées contre l'OM !

La commission de discipline de la LFP a rendu son verdict après les incidents lors du match OM/OL, le 20 septembre dernier. L’OM a surtout écopé d’un match à huis clos ferme pour le virage Sud…

La commission de discipline de la LFP a été plutôt clémente avec l’OM. Suite aux incidents lors du choc entre l’OM et l’OL le 20 septembre dernier au Vélodrome, l’OM a été sanctionné d’un match à huis clos ferme pour le virage Sud, d’un autre avec sursis et d’une amende de 40 000 euros. « C’est une prime à la rébellion. Je suis assez surpris...», a lâché Jean-Michel Aulas sur le site internet du club rhodanien.

Aulas surpris…

« Je n’avais rien à faire là-bas puisque, dans cette affaire, je suis la victime. Et puis il valait mieux que je sois absent, parce que, sinon, la commission aurait pu réellement sanctionner Marseille. Et cela aurait été dommage pour l’OM. (Ironique.) On aura des jours meilleurs… Je suis abasourdi [...] La commission de discipline a voulu récompenser Marseille pour avoir réglé son problème avec ses supporteurs. Sincèrement, je ne m’attendais pas à ça », a expliqué le président de l’OL, dans des propos relayés par Le Parisien.

L’OM n’en rajoute pas

« En 28 ans de matches, plus de 1000 matches masculins ou féminins de haut niveau, je n'avais jamais vu ça... », a également souligné Aulas sur beIN SPORTS. « Je pense que la Commission de discipline avait de bonnes raisons d'inverser la tendance. Je pense que ce n'est pas une incitation pour les clubs qui font bien le travail à continuer de le faire parce que c'est vrai que n'est pas parce que Marseille va faire demain ce qui est obligatoire dans tous les autres clubs sur le plan de la relation avec ses supporters que les choses vont changer. »

Articles liés