Accès direct au contenu

Foot - OL

OM/OL - Clash : Lyon menace ouvertement Jacques-Henri Eyraud !

Suite à l’interview de Jacques-Henri Eyraud dans les colonnes de L’Équipe, l’OL s’est fendu d’un communiqué dans lequel le club rhodanien menace le président de l’OM de saisir la justice.

Cette fois-ci la guerre olympique est lancée ! Suite aux propos de Jacques-Henri Eyraud dans les colonnes de L’Équipe, l’Olympique Lyonnais contre-attaque. Interrogé après la réunion de la Commission de discipline qui rendait son verdict suite aux incidents ayant émaillé la fin du match entre l’OM et l’OL au stade Vélodrome, le président du club phocéen n’a pas hésité à remettre en cause les méthodes « curieuses » d’Aulas ou encore à qualifier Anthony Lopes de « multirécidiviste. » Des déclarations qui n’ont pas manqué de faire réagir Jean-Michel Aulas qui estime que son homologue « est en train de disjoncter. » Mais cette fois-ci, c’est l’OL qui réagit et qui menace de porter plainte contre Eyraud via un communiqué publié sur son site officiel.

« L’OL a demandé à ses conseils d’étudier les suites judiciaires qui pourraient être données à l’attitude et aux propos du Président de l’OM »

« Il est extrêmement choquant de voir un Président, récemment nommé à son poste et, qui plus est, encore plus récemment élu Administrateur de la Ligue, s’en prendre à celle-ci et à ses Commissions indépendantes nommées dans le cadre prévu par la loi, et ce dans des termes portant atteinte à leur honneur (…) Chacun est en droit de ne pas partager le sens des décisions des Commissions indépendantes de la Ligue ou celles des arbitres, tout aussi indépendants, mais en aucun cas dans les termes employés par le Président de l’Olympique de Marseille. L’Olympique Lyonnais fait confiance à cette indépendance des Commissions et des arbitres pour assurer la régularité de la compétition et l’éthique sportive. Pour autant, il a demandé à ses conseils d’étudier les suites judiciaires qui pourraient être données à l’attitude et aux propos du Président de l’Olympique de Marseille et se réserve d’user, sereinement, mais fermement, de toutes les voies de droit. »

Articles liés