Accès direct au contenu

Foot - OL

OL - Aulas : « Bientôt, on luttera à armes égales avec Monaco et le PSG »

Jean-Michel Aulas, OL

Conscient de la situation actuelle, Jean-Michel Aulas a préféré se focaliser sur l’avenir de l’OL. Un avenir au cœur du fair-play financier.

Loin de pouvoir contester la domination de l’AS Monaco et du PSG cette saison, en raison d’un mercato totalement différent, l’OL va tenter de réaliser la meilleure saison possible. Dans les colonnes de France Football, Jean-Michel Aulas s’attend à deux saisons compliquées avant de pouvoir rivaliser avec les plus grands.

« À L’HORIZON 2016… »

« L'OL est à la veille d'une prédominance sur le modèle économique français. Bientôt, on luttera à armes égales avec Monaco et Paris et les autres clubs européens qui vont devoir s'adapter aux nouvelles règles édictées par l'UEFA. À l'horizon 2016, l'objectif est d'être dans les trois premiers du Championnat de manière stabilisée. Mais dans le fair-play... »

OL, MODÈLE UNIQUE ?

Concernant une éventuelle vente du club, Jean-Michel Aulas est ferme. L’avenir de l’OL le motive plus que jamais : « Je ne suis pas à vendre. La situation actuelle est passionnante. Ce parc Olympique Lyonnais sur 45 ha va permettre à Lyon de devenir une métropole européenne. Les délais seront tenus, la date officielle de livraison du stade est prévue le 31 janvier 2016, mais je pense qu'on sera prêt dès la fin 2015 (…) L'OL est le seul club en France qui va attirer des investisseurs, car il va disposer d'un stade privé. On est le seul modèle intégré en France avec une académie performante, le premier club français à l'indice UEFA et cela fait dix ans que ça dure. Cette saison et la prochaine vont être les plus dures. On fera le dos rond. Mais je n'ai aucun doute. On est sur l'autoroute. Pour l'instant, on est au péage, car on a payé notre stade. »

Articles liés