Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Ligue 1

Mercato : Les 10 plus mauvais coups de l’Histoire du mercato

Le mercato hivernal est l’occasion pour de nombreux clubs d’affiner leur effectif en cours de saison. Mais parfois, cela ne marche pas…

Le marché hivernal est souvent présenté comme un mercato d’appoint, permettant aux clubs en difficulté d’apporter quelques ajustements à leurs effectifs. Mais il a été aussi le théâtre depuis son instauration de quelques transferts retentissants. Certains se sont révélés très réussis, d’autres un peu moins. Le 10 Sport vous propose un Flop 10 des mercatos d’hiver en Europe.

1 - FERNANDO TORRES

Le cas le plus frappant est celui de Fernando Torres. L’international espagnol est passé de Liverpool à Chelsea en janvier 2011… pour 58 millions d’euros. Star de l’Atlético Madrid puis de Liverpool, Torres est alors l’un des meilleurs du monde. Son transfert à Chelsea fait sensation (le neuvième plus gros transfert de l’histoire). À Chelsea, Torres déçoit et peine énormément à retrouver son niveau d’antan.

2 - FABIEN BARTHEZ

Un dernier baroud d’honneur. Fabien Barthez débarque à Nantes en janvier 2007, alors âgé de 36 ans, pour un ultime défi. Le portier champion du monde 98 et champion d’Europe 2000 va vivre un véritable cauchemar avec le FCN. Loin de son meilleurniveau, il quitte même le club avant la fin de la saison. Une dernière sortie ratée.

3 - ANDY CARROLL

Les suites de l’affaire Torres… Dans la foulée du départ de Torres à Chelsea, Andy Carroll, star alors de Newcastle, est transféré des Magpies à Liverpool pour 40 millions d’euros en janvier 2011. Il ne confirmera jamais et quittera les Reds lors de l’été 2012 presque dans l’anonymat. Liverpool a perdu beaucoup dans cette gestion du mercato hivernal 2011.

4 - HELDER POSTIGA

L’international portugais Helder Postiga, star alors en devenir, est prêté par le FC Porto à Saint-Etienne lors du mercato hivernal 2006. Mais Postiga ne va pas marquer l’histoire de l’ASSE. L’attaquant ne marque que trois buts en six mois. Il n’a pas laissé de grands souvenirs aux supporters stéphanois...

5 - MARCELO GALLARDO

Qui se souvient de Marcelo Gallardo au PSG ? Libre de tout contrat, l’Argentin signe au PSG en janvier 2007. Il est très connu en France après un passage remarqué à l’AS Monaco. Mais l’international argentin ne va jamais s’imposer à Paris. Les deux parties mettent même fin à leur idylle un an plus tard d’un commun accord. Bilan : 2 buts en 28 matchs.

6 - NICOLAS ANELKA

En janvier 2013, âgé de 33 ans, l’international français signe à la Juventus Turin pour relancer sa carrière. Nicolas Anelka va vite déchanter. L’attaquant ne dispute que trois matchs en six mois… Toutefois, il va compléter son impressionnante collection de trophées. Champion d’Italie en 2013, il est également champion d’Angleterre, champion de Turquie, vainqueur de la Ligue des champions et champion d’Europe en 2000 avec les Bleus.

7 - JULIEN FAUBERT

À la surprise générale, Julien Faubert est prêté… au Real Madrid par West Ham en janvier 2009. Le Français ne bousculera pas la hiérarchie, loin de là. Prêté par West Ham pour 1,5M d’euro, Faubert ne joue que deux matchs sous le maillot madrilène. Il n’y restera que six mois.

8 - CHRISTIAN VIERI

Star de la sélection italienne, Christian Vieri débarque à l’AS Monaco en janvier 2006. Alors âgé de 32 ans, il a bon espoir de disputer la prochaine Coupe du monde… qui sera remportée par l’Italie. Mais l’attaquant enchaîne blessures et méformes sur le Rocher. Il n’a pas laissé de grands souvenirs, disputant seulement onze matchs à l’ASM.

9 - PATRICK VIEIRA

Quatre ans plus tard, c’est aussi pour tenter de disputer la Coupe du monde 2010 que Patrick Vieira, l’un des anciens tauliers des Bleus, signe à Manchester City lors de l’hiver 2010. Mais l’international français, alors âgé de 33 ans, apparaît emprunté, multipliant les petits blessures. Très loin de son niveau d’Arsenal, il ne disputera finalement pas la Coupe du monde.

10 - JOHN MENSAH

Cinq ans après son départ,John Mensah est de retour à Rennes en janvier 2013. Excellent lors de son premier passage en Bretagne, l’international ghanéen n’est plus que l’ombre de lui-même la saison dernière. Souvent blessé, il est sinon cantonné à un rôle de remplaçant.

Articles liés