Accès direct au contenu

Pas classe…

Mbokani aurait prefere un pigeon voyageur

le10sport

La rupture entre Dieumerci Mbokani et l'AS Monaco semble consommée, le Congolais n'ayant pas été convoqué avec les pros pour la reprise. Une nouvelle apprise par une drôle de manière...

Avec un seul but marqué en onze matchs de Ligue 1, le parcours de Dieumerci Mbokani, acheté 7 millions d'euros l'été dernier, vire au cauchemar à Monaco. Désormais, Guy Lacombe ne compte plus sur lui, c'est officiel. « J’ai reçu un SMS me signalant que je devais reprendre avec la CFA, a confié Mbokani sur l'antenne de RMC. Je n’ai pas eu de discussion avec l’entraîneur. Je fais des efforts. Mais c'est tout le groupe qui ne marche pas bien. Je viens d'arriver, il faut me laisser le temps. Je sais que ça va marcher, mais je suis prêt à partir. Je dois trouver une solution. Monaco me pousse dehors. »

Mbokani est un voltigeur
Décidément, Guy Lacombe, le coach à moustache, n'est pas le spécialiste dans les relations humaines. Rothen, Pagis ou Vikash Dhorasoo peuvent en témoigner. Le SMS pour le virer de l'équipe, on a connu plus classe. Et d'ailleurs, c'est mal connaître Mbokani qui aurait sans doute préféré recevoir un pigeon voyageur. Oui, car les airs, c'est son truc. Depuis le début de saison, le Congolais est en effet l'attaquant de Ligue 1 le plus efficace dans les duels aériens, avec 64% de ses duels remportés. Une stat' en faveur de Mbokani sur ce début de saison, fallait la trouver quand même...

A lire aussi: Comment Deschamps prépare le sprint final de l'OM