Accès direct au contenu

Coup d’arrêt

Lyon navigue entre deux eaux

le10sport

L'Olympique Lyonnais quitte la Principauté avec un résultat nul (1-1) et sans parvenir à chasser réellement ses doutes du moment.

La fronde du public lyonnais était motivée par l'absence de jeu alléchant et des résultats en légère déclinaison cette saison. Cette impression ne délaissera pas les travées du stade Gerland après le déplacement des hommes de Claude Puel sur le rocher. Capable de dominer son sujet pendant une bonne partie de la première période, l'OL a baissé pavillon au moment de l'égalisation monégasque. Sur plusieurs séquences, Mollo, Nené et Park se sont amusés à faire vaciller l'édifice lyonnais sans toutefois concrétiser. Un mal pour un bien pour Lyon qui a su laisser passer l'orage grâce à un Hugo Lloris décisif, rattrapant au passage sa mauvaise sortie sur l'égalisation de l'ASM. Une fin de match en trombe des Gones qui doit laisser un semblant d'espoir à Claude Puel avant de boucler l'année 2009 face à Montpellier. Moralité de l'histoire? Un Lyon alternant entre éclairs de génie et des moments de fragilité extrême. Jean-Michel Aulas peut jouer le médiateur auprès des supporters à Louis II, son OL pourrait bien ne pas figurer dans le Top 3 avant la trêve hivernale...