Accès direct au contenu

God Licha save l’OL

Lisandro snipe a tout va

Lyon serait certainement bien plus mal en point(s) sans Lisandro Lopez. Depuis qu'il est revenu de blessure, l'OL ne perd plus, en grande partie grâce à la terrible efficacité de l'Argentin. Stats à l'appui.

Le constat est limpide : Lisandro Lopez est indispensable à l’OL. A la peine en début de saison, depuis qu’il s’est complètement remis de sa blessure estivale, Lyon n’a jamais perdu. Mieux quand il marque, l’OL gagne. Le club de Jean-Michel Aulas est donc terriblement dépendant de son attaquant. Pour savoir si Lyon va briller, il faut en premier lieu connaître l’état de forme de l’Argentin. Auteur de quatre buts sur les quatre derniers matchs lyonnais, Lisandro porte son équipe à bout de bras. Il détient ainsi le meilleur ratio buts/occasions des Gones (75 %). Sur les dix premières journées de Ligue 1, son efficacité est indéniable : quand Licha cadre, il marque (trois buts sur quatre tirs cadrés). Et ce n’est certainement pas Bafé Gomis qui risque de lui faire de l’ombre. Avec seulement deux buts inscrits sur dix-sept occasions de buts, Lisandro peut dormir tranquille. Mais heureusement pour l’OL qu’il s’est réveillé.

Statistiques des buts de l'OL après dix journées :

Autre statistique qui pourrait conduire à une « Lisandro-dépendance », l’incapacité de l’OL à marquer dans le dernier quart d’heure. En dix journées de championnat, les Lyonnais n’ont ainsi pas mis le moindre but entre la 75e et la 90e minute. Bizarrement, Lisandro Lopez est régulièrement remplacé en fin de match...

Les buts lyonnais par quart d'heure :