Accès direct au contenu

Icône déchue

Les Ultras ne veulent pas voir Gourcuff

Les supporters bordelais s'attendaient à un départ de Yoann Gourcuff. Mais la manière et la destination du Breton ont déçu en Gironde. La ranc'ur est telle qu'un représentant des ultras a demandé à Gourcuff de ne pas jouer dimanche à Bordeaux.

Les héros d’hier peuvent devenir les ennemis d’aujourd’hui. Cette vérité est d’autant plus vraie en football. Adulé en Gironde lors du sacre 2009, Yoann Gourcuff est désormais considéré par certains comme un «traître».

Bordeaux privé de Ligue des champions et Marouane Chamakh parti, les supporters bordelais s’attendaient à des mouvements dans l’effectif dont celui de Yoann Gourcuff. Mais les semaines passant, l’espoir de le conserver malgré tout a grandi. Peu avant le mercato, le Breton s’est pourtant engagé pour Lyon.

La forme de ce départ a fortement déplu parmi les suiveurs des Girondins, d’autant que certains lui reprochent encore son manque d’implication en fin de saison dernière notamment lorsqu’il a semble-t-il argué d’une blessure diplomatique pour ne pas jouer le dernier match de championnat à Lens et se préserver pour le Mondial.

La rancœur est encore vivace en Gironde. Laurent Perpigna, responsable des Ultras Marines, l’exprime dans Sud-Ouest : «Tout supporter qui a la tête sur les épaules s'attendait à son départ. Mais en choisissant de partir aussi tard, il a mis le club dans l'embarras pour le remplacer. Par ailleurs, il l'a fait après deux défaites en championnat, comme un rat quittant un navire en difficulté. Et pour couronner le tout, il choisit Lyon, un rival qui revient à Bordeaux à peine un mois après qu'il y ait signé. Dans ces conditions, nous espérons qu'il aura la décence de ne pas jouer à Bordeaux. Cela serait trahir son public, tous ceux qui l'ont soutenu dans tous les moments… S'il venait à jouer, il ne faudra pas qu'il s'étonne si le public est furieux contre lui. »