Accès direct au contenu

Willy, l’avenir ?

Grand menage chez les verts

le10sport

Deux semaines après le limogeage d'Alain Perrin, c'est au tour du duo Tong-Cuong-Comolli de devoir faire ses valises. 2010 sera l'année du neuf à Saint-Etienne.

« Ce n'est pas normal (') que j'apprenne l'arrivée de Pape Diakhaté sur le site officiel...» A Saint-Etienne, on ne fait décidément rien comme les autres. Dans une interview accordée à l'Equipe.fr, Bernard Caiazzo a résumé le bordel général qui règne depuis un an et demi à Saint-Etienne. Et les dirigeants verts ont décidé d'y mettre fin. Le Progrès dévoilait l'information hier soir, confirmée un peu plus tard par l'Equipe. Vincent Tong-Cuong et Damien Comolli, accusés d'avoir pris les commandes du club sans grand sens du partage, vont devoir laisser la place.

Ce changement marque le reprise du pouvoir par le duo Romeyer-Caiazzo, bien décidés à montrer qui sont les patrons. «L'autre jour, Roland (Romeyer) entre dans le bureau, on lui demande s'il ne peut pas repasser dans cinq minutes. A un moment, ça va bien !» Place donc à du neuf. Et peut être en premier lieu l'arrivée de Luis Fernandez. L'actuel consultant radio avait à l'époque du départ de Perrin conditionné son arrivée au départ du duo aujourd'hui partant. La voie semble donc libre. Autre nom qui circule, celui de Willy Sagnol. Depuis l'arrêt de sa carrière avec le Bayern, l'ancien arrière droit international est libre. Et un Stéphanois de naissance. Parfait pour un bon crédit de départ.