Accès direct au contenu

Foot - Toulouse FC

Casanova et Sadran cibles du public toulousain

Casanova face à la grogne

Les choses sont compliquées pour le TFC en ce moment. Si l’équipe d’Alain Casanova a pris un point hier face à Troyes, ce n’est dû qu’à un miraculeux retour en 2 minutes. La prestation d’ensemble des Toulousain a été pauvre et sans aucune saveur, ce qui n’a pas manqué de provoquer la colère des supporters, excédés par les saisons fade de leur club. Une banderole « Casanova démission » a même été brandie en même temps que la même chose était criée à l’encontre du président Olivier Sadran.

« Pas de spectacle et pas de résultats »

Les rares spectateurs d’un Stadium vide ont exprimé un ras le bol né de plusieurs saisons sans spectacle. Poursuivi par une réputation de coach défensif, Alain Casanova cristallise les critiques, d’autant que le jeu frileux n’est même pas suivi de résultats. Pour Olivier Sadran, c’est le manque d’investissements financiers qui lui est reproché. Malgré de grosses ventes ces dernières année (Gignac 16 millions, Elmander auparavant), le président préfère réinvestir une petit partie de ces sommes dans les transferts, et compter sur le centre de formation. Une politique prudente que les fans du « TéFéCé » ne comprennent pas.