Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Ruffier perd-il son temps à l’ASSE ?

Stéphane Ruffier est l’un des cadres de l’ASSE depuis son arrivée en 2011. Mais à 27 ans, le portier ne peut-il pas jouer encore plus haut ?

Stéphane Ruffier a, encore une fois, été décisif lors des deux derniers matchs de l’ASSE, contre É (1-0) et à Guingamp (0-0). Cadre des Verts depuis son arrivée au club lors du mercato estival 2011, l’ex-Monégasque est considéré par de nombreux observateurs comme l’un des meilleurs gardiens de l’Hexagone. Dans l’ombre Hugo Lloris et de Steve Mandanda, Stéphane Ruffier peine, malgré des matchs aboutis, à bousculer la hiérarchie en équipe de France. Il espère disputer la Coupe du monde l’été prochain au Brésil. Mais le gardien ne doit-il pas, pour cela, quitter l’ASSE ?

Mercato - ASSE : Ruffier sur le départ ? Il répond

RUFFIER N’A JAMAIS JOUÉ LA COUPE D’EUROPE

L’AS Saint-Étienne ne dispute pas la Coupe d’Europe, le portier n’est pas « visible » comme Hugo Lloris ou Steve Mandanda, habitués des joutes européennes depuis plusieurs années. Stéphane Ruffier n’a jamais joué la Coupe d’Europe, hormis quatre matchs de barrage de Ligue Europe cette saison. À 27 ans, cela porte forcément préjudice au portier qui rêve pourtant de passer devant Lloris et Mandanda. Les capacités de Ruffier sont réelles et le gardien, pour franchir un palier, n’a plus vraiment de temps à perdre.

RUFFIER N’A PLUS DE TEMPS À PERDRE

Plusieurs clubs sont très intéressés par le gardien qui a une très belle cote sur le marché. L’AS Monaco, son ancien club, suit notamment ses performances de près depuis plusieurs semaines. L’AS Roma de Rudi Garcia également. Le Milan AC est aussi venu aux nouvelles récemment. Toutefois, jusqu’à présent, et notamment l’été dernier, l’ASSE et Christophe Galtier s’étaient fermement opposés au départ de leur portier vedette. La donne sera clairement différente l’été prochain. Sous contrat jusqu’en juin 2015 à l’ASSE, Ruffier ne devrait pas faire de vieux os dans le Forez. L’ASSE se développe, certes, mais pas assez vite pour un portier qui rêve d’être le numéro 1 français. À 27 ans, Ruffier n’a déjà plus le temps.

Articles liés