Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Le danger Trémoulinas…

Prêté par le Dynamo Kiev lors des six derniers mois de la saison, Benoît Trémoulinas va-t-il rester à l’ASSE ? L’ASSE aimerait lever l’option d’achat mais…

Benoît Trémoulinas n’a passé que six mois dans le Forez. Mais il a vite été adopté. Arrivé cet hiver, en prêt, en remplacement de Faouzi Ghoulam, parti au Napoli pour 5,5M d’euros, l’ex-arrière gauche de Bordeaux a rapidement fait l’unanimité à l’ASSE. Coéquipiers, staff, dirigeants, tous ont salué le professionnalisme de l’international français. Se pose forcément la question de son avenir. L’ASSE aimerait le conserver mais ce n’est pas si simple…

Mercato - ASSE : Tous les détails de la nouvelle stratégie du club pour le mercato

L’ASSE VEUT LE CONSERVER

Après plusieurs mois difficiles en Ukraine, Trémoulinas a saisi l’opportunité de revenir en Ligue 1 en janvier. Il pourrait prolonger l’aventure chez les Verts. Il ne l’exclut pas. « Pour l’instant, il est prévu que je sois de retour en juin pour commencer la préparation. Il y aura des discussions avec le président de Kiev, avec celui de Saint-Étienne, et peut-être avec d’autres clubs. Je suis prêt à consentir des efforts mais il faut que le club en fasse aussi. Les discussions avec le président restent en interne. Pour l’instant, je suis sous contrat avec Kiev », a souligné début mai Trémoulinas dans Le Parisien . L’ASSE, elle, veut absolument le conserver. Christophe Galtier, qui apprécie le joueur depuis longtemps, en a fait l’une de ses priorités.

STOPPER L’EXODE DES CADRES

Galtier, qui a perdu bon nombre de cadres ces derniers mois, comme Aubameyang, Zouma, Ghoulam ou Guilavogui, ne veut pas voir son effectif encore décimé cet été. Roland Romeyer, le président du directoire et Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance, mettent tout en œuvre pour conserver Ruffier et Trémoulinas. Mais l’ASSE est rattrapée par son propre système, un système qui lui permet depuis des années de progresser dans la hiérarchie du football français.

ENVOYER UN SIGNE À GALTIER…

À Kiev, Trémoulinas touche beaucoup plus que le salary cap instauré dans le Forez en 2010. Le joueur, ou le club, doivent donc faire des efforts. Début mai, l’ASSE n’était pas très optimiste sur ce dossier mais aujourd’hui, elle semble plus déterminée que jamais à faire son maximum pour conserver Trémoulinas. Dans quelles mesures ? Dans quelles proportions ? C’est encore difficilement quantifiable mais l’ASSE joue gros sur ce dossier. Christophe Galtier, qui a émis récemment des doutes quant à son avenir à la tête de l’équipe première de l’ASSE, souhaite certaines garanties. Conserver Trémoulinas serait un signe fort envoyé par les dirigeants stéphanois.

Articles liés