Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Ligue des Champions : « Le PSG est perçu comme un club qui a perdu son identité »

Spécialiste du football allemand pour RMC, Polo a évoqué pour Eurosport le regard que portent les Allemands sur le PSG.

Dans quelques heures, le PSG retrouvera la scène européenne sur la pelouse du Bayer Leverkusen. Dauphin du Bayern Munich en Bundesliga, le Bayer compte bien créer la surprise face à l’un des nouveaux cadors européens. Un nouveau statut recherché par les Qataris dès leur arrivée.

« SE VENDRE À UN TIERS EST UNE HÉRÉSIE »

« Le PSG est perçu comme un club qui a perdu son identité, plutôt comme le bras pas forcément désarmé d’une politique étatiqueSe vendre à un tiers, en l’occurrence le Qatar, alors que les richesses sont déjà présentes, est une hérésie. Une absurdité économique. C’est le message qu’envoie en substance et régulièrement le football allemand à son homologue parisien. Alors que le PSG dépend du bon vouloir de son actionnaire, l’Allemagne construit sur le long terme à l’image de son slogan bien connu "Steine statt Beine", "la pierre plutôt que les jambes". »

LE PSG VU COMME L’ANZHI ?

Ce chroniqueur indique même qu’un parralèle est fait avec l’Anzhi Makhachkala : « A périmètre constant, le PSG n’a donc rien à voir avec l’Anzhi Makhachkala, mais sa stratégie y ressemble forcément. On comprendra, dans ces conditions, que l’intérêt des médias préfère se focaliser sur l’artificier Ibrahimovic, plutôt qu’un artifice club qatari, bien loin de son histoire, celle que l’on n’achète pas. »

Articles liés