Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Ligue des Champions : David Luiz, Pogba, Benzema… Pierre Ménès et l’épidémie de blessures !

Alors que de nombreux joueurs ont été blessés lors de la trêve internationale, Pierre Ménès a livré ses impressions sur le sujet.

La trêve internationale a laissé des traces. En effet, de nombreuses stars ont été touchées et Pierre n’a pas manqué de réagir sur le sujet pour le compte de son édito dans Direct Matin. « Le gardien néerlandais Tim Krul dans les buts avec son compatriote Jaryl Janmaat, le Serbe Branislav Ivanovic, le Brésilien David Luiz et le Portugais Fabio Coentrao pour former la défense, un milieu de terrain composé du Croate Luka Modric, Paul Pogba, de l’Allemand Mario Götze et de l’Espagnol David Silva et, enfin, Karim Benzema et l’Argentin Sergio Agüero comme attaquants. »

« Les joueurs disputent beaucoup trop de matches »

« Elle a plutôt de la gueule cette équipe, non ? Mais pour la former, il a fallu utiliser un mode de sélection peu banal. Il s’agit, en effet, des joueurs blessés durant la coupure internationale, lorsqu’ils étaient à la disposition de leur sélection. Nous sommes encore en début de saison et les joueurs qui viennent d’être transférés, parfois à prix d’or, ont une immense pression pour gagner leur place et surtout «rembourser» la transaction. De toute façon, et ce n’est pas la première fois que je l’écris ici, les joueurs disputent beaucoup trop de matches. Des saisons à plus de cinquante-cinq rencontres, c’est trop. »

« Les intérêts de Deschamps ne sont pas ceux de Blanc »

« Les organismes sont soumis à rude épreuve. Dans ces conditions, on ne peut pas exiger des performances régulières, on ne peut que constater des écarts de forme, des coups de barre et des blessures, évidemment. Les vacances sont quand même trop courtes, et le fait que ces joueurs touchent des fortunes ne change rien au fait qu’ils aient besoin de se régénérer. Pour que le spectacle soit meilleur. Mais les intérêts de Didier Deschamps ne sont pas ceux de Laurent Blanc. Et ce n’est qu’un exemple. Mais l’intérêt du jeu, c’est que les meilleurs acteurs soient au top dans les moments clés. Comme à l’Euro en France au mois de juin prochain », a ajouté Pierre Ménès.

Articles liés