Accès direct au contenu

Précisions

Les 3 vérités de Michel Bastos

Longuement interrogé dans Le 10 Sport Hebdo, dans vos kiosques depuis jeudi, Michel Bastos s'est étonné de quelques propos retranscrits sur internet. Joint jeudi, le Brésilien a tenu à apporter quelques précisions.

Beaucoup de spécialistes considèrent Lisandro Lopez comme le meilleur joueur de L1. Et vous ?

«Rien qu’à Lyon, il y a d’autres joueurs qui peuvent être meilleurs que lui. Quand il est à 100%, Ederson, par exemple, est le joueur le plus technique, il a une force extraordinaire. Il peut facilement se hisser au niveau de Lisandro. Oui, facilement. Le problème, c’est que Lyon ne lui a pas assez donné sa chance. Le club ne lui a peut-être pas donné le temps de se mettre en confiance».

Ce que Michel Bastos nous a demandé de préciser

Michel estime que Lisandro Lopez est un grand joueur. Probablement le meilleur joueur de Lyon et de toute la Ligue 1, le plus décisif. Mais d’autres peuvent, quand ils sont en pleine possession de leurs moyens, se mettre à son niveau. Michel a ainsi évoqué Jimmy Briand, Yoann Gourcuff et, dans un autre style, Hugo Lloris. Mais il a tout particulièrement mis l’accent sur Ederson, le joueur le plus technique avec qui il a joué dans sa carrière. Le plus talentueux étant Eden Hazard. 

Ce que le 10 sport tient à préciser

Michel n’a jamais critiqué Lisandro Lopez. Bien au contraire. Il a mis l'accent sur son talent et son professionnalisme. Mieux, il nous a même fait savoir qu’il n’avait jamais été traité comme une diva dans le vestiaire lyonnais, comme les rumeurs l’avaient laissé entendre en début de saison. De plus, Michel adore partager et rigoler avec lui car il parle la même langue : le portugais.

Yoann Gourcuff, il participe à la vie de groupe ?

«Il arrive tôt, il repart tard, c’est un vrai professionnel. Mais pour être honnête, je ne le connais pas beaucoup. C’est quelqu’un qui ne parle pas énormément, il est un peu de son côté. Il aime toujours voir son kiné, faire ses étirements. Après, ce n’est pas à moi de dire s’il vaut ses 22M€. Ce que je peux dire, c’est que c’est à lui de faire l’effort. Il sait que s’il fait deux, trois jolis coups, tout ça sera fini.»

Ce que Michel Bastos nous a demandé de préciser

Là aussi, Michel n’a jamais critiqué Yoann Gourcuff, qu’il qualifie de très professionnel et travailleur. De plus, Michel reste persuadé que Yoann pourra réussir à Lyon grâce à son talent de footballeur. L'avoir dans ses rangs, selon le Brésilien, c'est un plus indéniable pour l'OL.

Ce que le 10 sport tient à préciser

Dire que Yoann Gourcuff ne parle pas beaucoup est-il une critique ? Non, juste une vérité que tous les joueurs qui l’ont côtoyé ont déjà formulée dans le passé. Par exemple, Jimmy Briand, que nous avons également questionné sur Yoann et dont l’interview a été publiée sur ce site au mois de janvier, nous l’avait précisé. Et personne n’y avait vu le mal. Pourquoi ? A vous de répondre à cette question, chers internautes.

Claude Puel, que vous avez connu à Lille, a-t-il changé son attitude ?

«Un peu, oui. Il est plus solide mentalement devant les critiques mais il ne peut pas changer totalement, ça n’arrivera jamais. Et finalement tant mieux, car s’il change trop, on pensera qu’il joue un rôle. Aujourd’hui, il communique plus, il est plus ouvert car il donne plus de liberté pour venir vers lui si l’on n’ose pas toujours. A Lille, par exemple, je n’osais jamais lui parler. A Lyon, il est différent mais ce n’est pas pour ça qu’on rigole plus. On rigole mais pas beaucoup quand même».

Ce que Michel Bastos nous a demandé de préciser

Là encore, Michel n’a jamais critiqué Claude Puel. Au contraire. Selon lui, il a sa propre méthode qui fait ses preuves. Pour l’avoir connu à Lille, il lui a même trouvé une évolution dans sa façon d’être, de manager et de communiquer. Cela est finalement un joli compliment.

Ce que le 10 sport tient à préciser

Pour avoir joué sous ses ordres à Lille, Michel connaissait parfaitement la personnalité de Claude Puel. En signant à l’OL, il savait à quoi s’attendre et savait également que Puel le voulait. Pourquoi le critiquerait-il d'autant qu'il est titulaire ?

Messieurs, nous n'avons jamais voulu faire la moindre polémique avec Michel Bastos, qui a eu l'amabilité et la courtoisie de nous recevoir et de nous parler à cœur ouvert. Si d’autres medias ont repris les propos de notre interview en les arrangeant à leur sauce, notamment au niveau du titre, que pouvons-nous y faire ?

Michel Bastos, avec qui nous nous sommes longuement entretenus jeudi, mais aussi la majeure partie d’entre vous sur ce site ont compris notre point de vue. C’est bien là l’essentiel.

Articles liés